Chair (la)

MONTRE-NOUS LE PERE - Zurich, Switzerland, 25. 06. 55  -  E-2    Maintenant, quand vous devenez un Chrétien, vous—vous venez et confessez Jésus comme votre Sauveur. ? Le croyez-vous ? Quand vous sortez, vos—vos amis critiqueurs, ils disent : ‘‘Je ne vois aucune différence en vous.’’ Mais vous croyez qu’il y en a. Alors, vous allez et agissez comme s’il y en a. Puis, après un moment, tout le monde sait qu’il y a une différence.

            Vous voyez, Jésus est le Grand Prêtre de notre confession. Il ne peut rien faire pour vous, jusqu'à ce que, premièrement, vous acceptiez cela et confessiez que c'est déjà accompli. Et Il fera que votre corps, votre nature, se soumette à Sa Parole. Comprenez-vous maintenant ? Vous devez agir comme si c'était déjà fait. 

 

            Je me souviens lorsque j’étais malade, les meilleurs médecins que je connaissais dirent que je ne pouvais pas vivre. J’avais des ulcères d’estomac qui avaient éclaté. Et ils dirent que si je prenais une seule bouchée de nourriture solide, j’aurais une sérieuse indigestion et je mourrais en quelques instants. J’ai lu la Bible. Il a dit : « Quand vous demandez quelque chose, croyez que vous l’avez reçu. »

 E-3  -   Je me suis mis à dire aux gens que j’étais guéri. Quand j’avalais mon repas, il essayait de remonter. Je disais : ‘‘Oh, non,’’ je fermais ma bouche par ma main, le ravalais. Dieu avait promis.

            Je descendais dans la rue. On disait : ‘‘Bonjour, Frère Branham. Comment allez-vous ?’’

            Je disais : ‘‘Le Seigneur m’a guéri. Gloire au Seigneur.’’

            Une grosse bouchée remontait, et je la ravalais. Je disais : ‘‘Satan, si tu n’aimes pas m’entendre rendre témoignage, tu ferais mieux de t’en aller, parce que je crois que Jésus a dit la vérité. Aussi, si tu veux rester ici, tu m’entendras certainement témoigner de Sa puissance de guérison.’’

            Pour commencer, vous savez, c’était complètement parti. Et quand je suis allé le faire voir au médecin, il a dit : ‘‘Bon, avez-vous changé de médecin ?’’

            J’ai dit : ‘‘Oui, monsieur.’’

            Il a dit : ‘‘Qui êtes-vous… à qui êtes-vous allé maintenant ?’’

            J’ai dit : ‘‘Docteur Jésus.’’

            Il a dit… Il s’est gratté la tête ; il a dit : ‘‘Je ne crois pas avoir déjà entendu parlé de Lui.’’ Il a dit : ‘‘Où est Son cabinet ?’’

            J’ai dit : ‘‘Dans la gloire.’’ C’est là qu’est Son cabinet, mais Sa puissance est ici.

2011 Chair (la).
Powered by Joomla 1.7 Templates