La Colonne de Feu à Houston, Texas

   Houston, Texas: Janvier 1950.

  Une surprenante photo fut prise par les Studios Douglas. Sur la photo apparut une Lumière qui ressemblait à un halo, au-dessus de la tête du Rév. William Branham. Le négatif fut confié à George J. Lacy,expert en documents contestés pour le FBI. Il fut demandé à son département si oui ou non, la lumière aurait pu résulter d'une double exposition, en développement ou en retouchant le négatif.

          Cette recherche aura servi à authentifier définitivement le fait qu'un éclat inhabituel aura été causé par une lumière brillante.

     Le rapport citait M. Lacy comme suit : "Rév. Branham, vous mourez comme tous les autres mortels, mais aussi longtemps qu'il y aura une civilisation Chrétienne votre photographie subsistera."

 

   C'était en Janvier 1950, dans la localité de Houston, Texas, USA. Dieu allait, une fois encore, confirmer et authentifier le Ministère de Son Serviteur et Prophète à cet Age du temps de la fin. Frère Branham venait à peine de rentrer du champ missionnaire, après presque trois ans de ministère continue du surnaturel qui l'avait sérieusement éprouvé, tant physiquement qu'émotionnellement. Il était obligé de prendre quelque mois de repos, afin de récupérer physiquement et émotionnellement. Beaucoup priait pour son retour dans le champ missionnaire. Et s'il se posait encore la question de savoir si Dieu était toujours ou non avec Son serviteur, la réponse viendrait des réunions de Houston.

    Les réunions commencèrent un peu lentement. Néanmoins, avant qu'ils ne s'achèvent, certaines choses remarquables s'étaient produites. Il était donc évident que le Seigneur avait ramené Son serviteur dans le champ avec même une Onction  plus grande. Cette fois-ci, il ne vint plus seulement avec le "signe" dans la main et la puissance de commander aux démons, mais MAINTENANT, même les "secrets" des coeurs étaient révélés. Une nouvelle manifestation était évidente sous les yeux des gens. Frère Branham était entré dans ce qui lui sera révélé plus tard comme étant le Deuxième Pull - (Phase) de son Ministère, lequel arriverait à son sommet final dans un Troisième Pull (Phase).

   Dans ce "Deuxième Pull", même "les pensées et les intentions" (Héb. 4:12) des coeurs des gens était révélées - le passé, le présent et l'avenir ; Et PAS UNE SEULE FOIS, cela n'a failli. Les gens de Houston avaient été bénis d'avoir vu la manifestation du "Signe du Messie", révélant le Fils de l'Homme, accomplissant Luc 17:30 : "Ainsi en serait-il au jour où le Fils de l'homme sera révélé." Au travers de ce ministère, Dieu opérait EXACTEMENT comme Il le fit dans le Ministère de notre Seigneur Jésus-Christ, il y a 2000 ans (Jean 4:25-26).

   Dans les lignes de prière, Frère Branham, sous l'onction, pouvait parler aux gens de leur vie passée, ce qui encourageait fortement leur foi, de telle manière que, en plusieurs occasions, ils étaient guéris sans aucun mot de prière. De l'autre côté, ceux qui se glissaient dans la ligne de prière sans s'être mis en ordre avec Dieu, ou qui vivait des vies relâchées et rétrogrades, et qui avaient commis des péchés qui n'avaient pas été sincèrement confessés à Dieu, l'Esprit de Dieu les dévoilait juste à l'estrade. Les péchés étaient dénoncés, les secrets des coeurs révélés, et, pratiquement dans chaque cas, les individus ainsi dévoilés étaient immédiatement brisés, fondaient en larmes en confessant leurs péchés. Cependant, il n'était pas courant que ce genre de personne reçoive la guérison sur le champ.

   Il y avait cependant des sceptiques qui, nonobstant les "Signes Scripturaires" manifestés, ne reconnurent pas que c'était Dieu qui accomplissait  Sa Parole promise.  Plaçant leur credo dénominationnel au-dessus de la Parole de Dieu, ils "défièrent" la guérison et la puissance surnaturelle opérante  du Seigneur Jésus-Christ. Comme nous le verrons dans la suite, Dieu descendit sur la scène d'une manière surnaturelle et releva leur défi - Gloire à Dieu !

 

Une photo surprenante

"Jésus-Christ, le même hier, aujourd'hui, et pour toujours".

 brcolf1

  La Campagne de Houston de 1950 était presqu'au milieu, et Dieu agissait puissamment. Nul ne pouvait nier qu'il y avait là un élément du Surnaturel agissant au "Sam Houston Coliseum". La plupart étaient convaincus que c'était le Dieu Tout-puissant, mais certains étaient sceptiques.

 L'un de ces sceptiques était le Révérend W. E. Best, qui s'opposait à la Guérison Divine et devint hostile à Frère Branham et au Révérend F. F. Bosworth (lequel prêcha pendant plusieurs des jours de réunions), enseignant sur le sujet de la Guérison Divine. L'homme du clergé lança un défi public par le moyen des journaux, pour débattre avec le Révérend Bosworth sur le sujet de "La Guérison Divine Par L'Expiation." Le Rév. Bosworth sollicita et obtint la permission de Frère Branham à relever le défi. Il mis cependant en garde le Rév. Bosworth contre le fait d'argumenter sur la Parole. L'affaire avait été publiée à la une dans les journaux de Houston. L'édition de la Presse De Houston du 24 Janvier 1950 afficha l'information sur un grand titre à la une : "Un Homme Du Clergé Baptiste Lance Un Défi A 'L'Homme Miracle'".

  Le soir convenu, alors que la réunion allait son cours, il était visible que la sympathie de l'immense auditoire allait presque entièrement du côté des évangélistes visiteurs. Un grand nombre de gens faisant partie de la même dénomination que ce prédicateur opposant, étaient fermes sur leurs jambes, pour témoigner qu'ils croyaient à la Guérison Divine et que, même, ils avaient été guéris. Ce sentiment était progressivement évident tout au long de la réunion.

  Afin de faire publier ce qu'il pensait être une grande borne kilométrique dans sa carrière, le prédicateur opposant s'est assurer les services de M. James Ayers et de M. Ted Kipperman, des photographes professionnels. Ils devaient prendre une série de photographies de lui, pendant son intervention. Après avoir pris plusieurs photographies du Rév. W. E. Best, le photographe en pris seulement une de Frère Branham, qui ne parla que pendant un très court instant avant la fin de la réunion.

  Immédiatemnt après la réunion, M. Ayers, l'un des protographes, entra cette même nuit-là dans la chambre noire de son studio, afin de développer les négatifs qui avaient été exposés. A sa grande surprise, il constata que chacun des négatifs était blanc, à l'exception d'un seul, celui qui avait servi pour le Rév. Branham. Sa surprise devint rapidement un ahurissement quand il se rendit compte que sur son négatif, juste au-dessus de la tête du Rév. Branham, il y avait apparemment un halo d'une Lumière surnaturelle. M. Ayers appela d'autres membres du studio, afin qu'ils viennent voir le négatif. Quand ils le virent, chacun d'eux était pareillement troublé, et aucun ne pouvait expliquer la présence de ce halo.

  Le jour suivant, le photographe envoya un mot au Rév. Branham pour l'informer de l'étrange phénomène qui se manifesta en connexion avec la pose qu'il lui avait prise la veille. Frère Branham expliqua alors au jeune homme qu'il n'en était pas vraiment surpris. Il rendit témoignage que juste avant la prise de cette photo, il avait entendu la Colonne de Feu descendre dans la bâtiment avec un bruit de vent violent. En effet, ce n'était nullement la première fois qu'une chose similaire arrivait dans le Ministère de notre Frère.

  Par exemple, alors qu'il était à Camden, Arkansas, un photographe avait pris une photo de lui et quand le film fut développé, on vit qu'unE lumière étrange l'encerclait, ce qui, avait affirmé le photographe, ne pouvait pas être mis sur le compte des lumières qui étaient dans le bâtiment. Beaucoup d'autres choses semblables étaient arrivé dans son Ministère. Le photographe qui avait été engagé à Houston n'avait aucun doute, même sur la plus remarquable et spectaculaire de ces manifestations surnaturelles, à cause de cette unique circonstance sous laquelle la photographie avait été prise. 

2011 La Colonne de Feu à Houston, Texas.
Powered by Joomla 1.7 Templates