L'église de l'étang de lys

 LE BRANHAM TABERNACLE

 

     Le Branham Tabernacle est l'une des plus belles églises dans le pays. Il serait difficile de le comprendre au premier coup d'oeil, parce qu'il n'y a aucune flèche de clocher, pas de fenêtres aux vitres colorées, et pas de plancher poli.

       Vous n'y trouverez pas à l'intérieur une grande chorale ou un clergé en aubes. Qu'est-ce donc qui la rend spéciale ?

     Quoiqu'il n'y ait rien dans son apparence extérieur qui reflète les évènements de notoriété mondiale qui ont eu lieu à l'intérieur de sa façade aux briques rouges, le petit bâtiment de cette modeste église a joué un rôle important dans le ministère d'un Prophète qui avait été envoyé de Dieu pour capter l'attention et les coeurs de l'Epouse de Jésus-Christ autour du monde.

     Depuis sa construction en 1933, le Tabernacle a subi plusieurs améliorations, et la plus importante fut faite en 1963, avec 150 places assises ajoutées au sanctuaire. Cependant, la même cloche qui a sonné chaque dimanche matin de puis 55 ans, appelant les Croyants au rassemblement, continue, aujourd'hui encore, de sonner fidèlement à Jeffersonville. L'Eglise qui a été bâtie sur un "étang de lys", à l'angle de la 8è et de la Rue Penn, se tient encore aujourd'hui comme la bergerie des brebis de Dieu.

     Tout au long de tout son ministère, Frère Branham a rendu un hommage spécial au Tabernacle qu'il a fondé quand il était âgé de 24 ans. Dans ces paroles prononcées lors du service de  re-dédicace en 1963, nous pouvons saisir  son clin d'oeil à l'adresse du Tabernacle :

     "En effet, il y a une trentaine d’années, dans le lit vaseux de cet étang, j’ai consacré ce terrain à Jésus-Christ, alors qu’il n’était qu’un-qu’un lit de vase. Tout ça, ici, c’était un lit de vase. C’est pour cette raison que la rue n’est pas droite, là : la--la route devait faire un détour pour contourner l’étang qui se trouvait ici.

     Et ici, autrefois il y avait des lis, des lis d’étang, qui poussaient. Et le--le lis est une fleur très étrange. Bien qu’il naisse dans la boue, il doit se frayer un chemin à travers la boue, puis  à travers l’eau et la vase, pour se retrouver au-dessus et montrer sa beauté. Et je--je pense, ce matin, que c’est bien ce qui est arrivé ici. Que depuis l’époque, un petit lis d’étang a poussé ; et, quand il est arrivé au-dessus de l’eau, il a déployé ses ailes, ses petits pétales se sont épanouis, et il a reflété le Lis de la Vallée."

 

Le Branham Tabernacle des années '30'

 

ppangl     En 1933, Jeffersonville, Indiana, était, comme le reste de la nation, dans les serres de la Grande Dépression. Frère Billy tenait les services de dimanche dans une salle de locationbrtdeark, et plusieurs dans sa congrégation étaient des chômeurs. Que ce petit groupe de gens pauvres se décide de construire une église par leurs propres moyens, apparaissait comme un acte de folie pour la plupart des gens de la ville. Mais le Seigneur avait déjà montré à ce jeune Pasteur la portion de terre où il allait construire.

Une quête pour la construction avait commencé, et en Mars la congrégation était rassemblée pour voir comment Frère Billy posait la Pierre angulaire du bâtiment en dur. En ce jour spécial, sa future épouse, Hope, et lui, en compagnie d'un ami spécial, George DeArk et son épouse, prirent une photo ; ensuite tous les autres se rassemblèrent pour une photo du groupe.

 

brtcon30Ce fut un jour terrible pour Frère Billy. Il avait commencé tôt le matin, quand le Seigneur, dans une vision, lui donna une petit vue de son ministère futur ; etbrtab30 maintenant, il avait posé la pierre angulaire de l'édifice à partir duquel ce ministère s'épanouirait dans le monde entier - C'était en Mars 1933.

La construction du petit Tabernacle ne fut pas terminée avant Septembre, pour un coût total de $2000. La congrégation avait 20 ans pour payer l'hypothèque. En 1933, en pleine Dépression, $2000 représentaient beaucoup d'argent, même pour une congrégation religieuse. Mais le Seigneur était avec eux.

 

Le Branham Tabernacle des années '40'

     A l'aube des années '40', un nouveau bâtiment en dur avait été élevé au-dessus du tas de déchets sur lequel se trouvaient les bancs en bois. L'un des devoirs du huissier de l'église était d'allumer le feu de charbon dans le grand fourneau posé à mi-chemin du bâtiment, contre le mur côté sud. L'extérieur du bâtiment était peint à la chaux blanche, afin de camoufler les traces d'eau laissées par l'inondation dévastatrice de 1937, pendant laquelle la chaire et les bancs flottèrent jusqu'au plafond.

brtab40

     Pendant les années '30' et jusqu'au milieu des années '40', Frère Billy continuait de travailler dans les Services Publics de l'Indiana, parcourant parfois des distances  égales ou supérieures à vingt-cinq milles. Souvent, il était hors de chez lui pendant 3 ou 4 jours d'affilée. Les réunions de la semaine étaient parfois conduites par son assistant, mais son intérêt pour le bien-être de sa congrégation était toujours évident. Sur une carte postale envoyée à son épouse  durant  un  des   arrêts  sur son chemin, il a écrit : "Chère Epouse, La température n'est pas meilleure ce matin. Je me rends maintenant à Scottsburg. Dis à Curtis de conduire la réunion de mercredi soir exactement comme je le lui ai dit. Avec amour, Billy."

     En Mai 1946,  quelque chose se produisit dans la vie de Frère Branham, qui affecta le Branham Tabernacle, Frère Branham lui-même, et le monde entier - les choses n'allaient plus être les mêmes pour ce petit Tabernacle à l'angle de la Huitième et de la Rue Penn. En ce temps-là, un Ange venu de la Présence de Dieu apparut à Frère Billy, avec une Commission qui allait secouer le monde évangélique tout entier. Ce Tabernacle allait être témoin d'un Ministère comme jamais entendu depuis les jours de notre Seigneur Jésus Lui-même. Vers la fin des années '40', les visiteurs commencèrent à se rendre à ce petit bâtiment blanc. Pour la congrégation locale, ce ne serait plus jamais 'comme d'habitude' - rien qu'eux et Frère Billy. Désormais, ils devait partager les bénédictions de ce Ministère avec des milliers d'autres personnes.

 

Le Branham Tabernacle des années '50'

brtcon50     Vers 1950, le nom de ce jeune prédicateur de Jeffersonville était connu dans le monde entier. La Parole des Miracles qui suivaient Son Ministère de guérison se répandit à travers le monde chrétien. L'histoire du 'Signe dans sa main' et le 'discernement des pensées et des intentions du coeur' était racontée de plus en plus, amenant tout une génération à croire que "Jésus-Christ est effectivement le même hier, aujourd'hui, et pour toujours." Ce qui allait être le REVEIL FINAL POUR LA NATION était alors en cours.

     Le Tabernacle recevait constamment un fleuve de visiteurs. Beaucoup venaient sans être capables d'assurer leur logement, aussi se couchaient-ils dans leurs voitures dans l'espace réservé pour le parking, ou même sur les bancs dans le Sanctuaire, alors qu'ils attendaient une opportunité de voir l'homme qu'ils savaient être envoyé de Dieu. Ils attendaient avec anxiété, espérant de voir le "Signe du Messie" (Jean 4:15-25) ; espérant de recevoir un toucher de Dieu pour eux-mêmes, ou pour leurs bien-aimés.

brtab50

 

     En 1954, Frère Orman Neville devint le Pasteur Assistant  du Tabernacle. Le Secrétaire, Roda Cox, s'occupait de l'abondant courrier et des demandes des tissus de prière (Actes 19:11-12). Frère Dietzman et Frère Freeman servaient de Diacres en ce temps-là.

 

brtstaff

 

     En 1956, les foules rassemblées dans ce Tabernacle entendirent le Prophète de Dieu annoncer que  l'Amérique a tellement péché qu'elle a dépassé son jour de grâce. Il s'écria d'une voix forte, que l'Amérique à franchi la ligne de démarcation entre la Grâce et le Jugement. Pas même la moitié n'a été dit de tout ce que Dieu a fait dans la petit église blanche du coin.

 

Le Branham Tabernacle des années '60'

     Dans les années '60', le Branham Tabernacle était toujours le point de mire en ce que Dieu faisait en ces derniers jours. C'est ici que Frère Billy a prêché une série de Sermons sur "Les Sept Ages de l'Eglise", en 1960-1961. A la clôture de cette série, la Colonne de Feu entra dans le Tabernacle et dessina le diagramme des Ages sur le mur, exactement comme le Prophète l'avait dessiné sur le tableau noir.

brtab63

     En 1961, une fois de plus, une quête pour la construction fut lancée, et en 1963, le mur du bâtiment côté Nord fut rallongé de trente pieds. L'extérieur des murs fut revêtu de briques rouges, et à l'intérieur, des panneaux en bois remplacèrent la peinture bleu clair, des murs en lamelles de madrier. Le cèdre qui était au-dessus de la chair avait été laissé intact ; cependant, il était dissimulé à la vue par le nouveau plafond moins élevé. Autant le Ministère croissait, autant grandissait l'église ; et comme le Ministère changeait d'une phase à l'autre, l'église aussi subissait un changement. Les années '60 apportèrent un terrible changement dans le Ministère du Prophète. En 1962, il prêcha un Message intitulé : "L'Etat Présent De Mon Ministère."

     Le 29 Août 1965, le même Frère Billy Branham qui posa la pierre angulaire de cette église, et qui présenta à l'Epouse la Pierre de Faîte de tous les Ages (Jésus-Christ), se tenait alors au Tabernacle pour la dernière fois. Après la prière de clôture, il parla à la congrégation, disant ........

     "Maintenant, soyez bons les uns envers les autres, soyez bons envers tout le monde. Traitez votre voisin de façon correcte. Gardez-vous purs, jusqu'à ce que Jésus vienne."

     Habituellement, à la fin des réunions au Tabernacle, il conduisait la congrégation à chanter : "Prends Le Nom De Jésus Avec Toi." Mais ce soir-là, il chanta plutôt : "Jusqu'au revoir, jusqu'au revoir, que Dieu soit avec vous jusqu'au revoir."

      Le Tabernacle ne sera  plus jamais pareil. Les foules pourraient continuer de se rassembler de temps en temps à des occasions particulières, mais ce ne sera plus jamais comme d'habitude. Cependant, ses Sermons, enregistrés au Tabernacle et autour du monde, continueront d'appeler l'Epouse à Christ et à prononcer le jugement sur un monde qui refuse de se repentir.

2011 L'église de l'étang de lys.
Powered by Joomla 1.7 Templates