La révélation

LA REVELATION DE JESUS-CHRIST

nuagemyst01

          Le livre de Frère Branham intitulé "L'Exposé des Sept Âges de l'Église", est un condensé de tous les enseignements apportés par le prophète de Dieu, enseignements revus et corrigés par l'Ange Puissant, lorsque ce Dernier le rencontra en ce mémorable 28 Février 1963. Il n'est donc pas question ici de ressortir tous les points de doctrines contenus dans ce livre incontournable pour l'Épouse de Christ de cette heure, mais  d'en  présenter  quelques-uns, afin de  donner  au lecteur de la profondeur et de la richesse du Message du Temps de la Fin. Nous  recommandons  vivement au lecteur de se procurer un exemplaire de ce précieux livre, et de le lire dans l'humilité de coeur et la prière.

 

 

  1. La Révélation

(Page 13)  

Or, le mot grec traduit par ‘‘Révélation’’, c’est apocalypse, qui a le sens de ‘‘dévoiler’’. Ce dévoilement s’illustre parfaitement par l’exemple d’un sculpteur qui dévoile son œuvre statuaire, l’exposant ainsi aux regards. C’est une action par laquelle ce qui était auparavant caché se trouve découvert, révélé. Et ce dévoilement n’est pas seulement la révélation de la Personne de Christ, mais c’est LA REVELATION DES ŒUVRES QU’IL ALLAIT ACCOMPLIR AU COURS DES SEPT AGES DE L’EGLISE QUI ETAIENT A VENIR.

On n’insistera jamais trop sur l’importance pour le vrai croyant de la révélation par l’Esprit. La révélation est pour vous un facteur d’une importance capitale, peut-être même plus que vous ne le pensez. Je ne parle pas là de ce Livre de l’Apocalypse et de vous ; je parle de TOUTE révélation. C’est une chose de la plus haute importance pour l’Eglise. Vous souvenez-vous de Matthieu 16, où Jésus demande à Ses disciples : ‘‘Qui dit-on que Je suis, Moi, le Fils de l’Homme ? Ils répondirent : Les uns disent que Tu es Jean-Baptiste ; les autres, Elie ; les autres Jérémie, ou l’un des prophètes. Et vous, leur dit-Il, qui dites-vous que Je suis ? Simon Pierre répondit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus, reprenant la parole, lui dit : Tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est Mon Père qui est dans le cieux. Et Moi, Je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre Je bâtirai Mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.’’ Les catholiques romains disent que l’Eglise est bâtie sur Pierre, mais c’est vraiment une conception charnelle. Comment Dieu pourrait-Il bâtir l’Eglise sur un homme instable au point de renier le Seigneur Jésus en jurant ? Dieu ne peut pas bâtir Son Eglise sur aucun homme né dans le péché. Et il ne s’agissait pas d’une pierre qui se trouvait là, comme si Dieu avait sanctifié le sol sur cet emplacement. Et ce n’est pas non plus, comme le disent les protestants, que l’Eglise est bâtie sur Jésus. C’est de la REVELATION qu’il s’agissait. Lisez-le comme c’est écrit : ‘‘Ce ne sont pas la chair et le sang qui ont REVELE cela, MAIS MON PERE L’A REVELE, et SUR CETTE PIERRE ( LA REVELATION ) JE BATIRAI MON EGLISE’’ : L’Eglise est bâtie sur la Révélation , sur l’‘‘Ainsi dit le Seigneur’’.

 Comment Abel a-t-il su ce qu’il devait faire pour offrir le sacrifice qu’il convenait d’offrir à Dieu ? Il a reçu par la foi la révélation du sang. Caïn n’a pas eu une telle révélation  (pourtant,  il avait reçu  l’ordre), alors, il ne pouvait pas offrir le sacrifice qu’il fallait. C’est une révélation provenant de Dieu qui a fait la différence et a donné à Abel la vie éternelle. Vous aurez beau accepter ce que dit le pasteur, ou ce qu’enseigne le séminaire, mais, malgré l’éloquence avec laquelle cela peut vous être enseigné, tant que Dieu ne vous aura pas révélé que Jésus est le Christ, que c’est le sang qui vous purifie, et que Dieu est votre Sauveur, vous n’aurez jamais la vie éternelle. C’est la révélation Spirituelle qui l’opère.

 

Page 14)  

Avez-vous déjà remarqué que Satan déteste deux livres de la Bible plus que tous les autres ? Par le moyen des théologiens libéraux et des pseudo-scientifiques, il ne cesse de s’en prendre au Livre de la Genèse et au Livre de l’Apocalypse. Dans ces deux livres, nous trouvons l’origine de Satan, ses abominables voies et sa destruction. Voilà pourquoi il les attaque. Il a horreur d’être démasqué, et dans ces deux livres, il est révélé exactement tel qu’il est. Jésus a dit de Satan : ‘‘ll n’a rien en Moi et Je n’ai rien en lui.’’ Le diable aimerait prouver le contraire, mais, comme il ne le peut pas, il s’efforce par tous les moyens de détruire notre confiance dans la Parole. Mais quand l’Eglise refuse de croire Satan et qu’elle croit la révélation de la Parole , donnée par l’Esprit, alors les portes de l’enfer ne peuvent rien contre elle.

 

(Page 16)

         Vous vous en souvenez, j’ai dit au début de ce message que ce Livre que nous étudions est en fait la révélation de Jésus Lui-même dans l’Eglise et de Son œuvre dans les âges à venir. J’ai ensuite mentionné que le Saint-Esprit doit nous donner la révélation, sans quoi nous ne pouvons pas la recevoir. Ces deux pensées réunies, vous pouvez voir que l’étude ordinaire et la simple réflexion ne suffiront pas à faire de ce Livre une réalité. Il faudra pour ce l’œuvre du Saint-Esprit. Ceci pour dire que ce Livre ne peut être révélé qu’à une catégorie spéciale de gens. Il faudra pour cela quelqu’un qui a la faculté du discernement prophétique. Cela nécessitera une capacité d’écouter Dieu parler. Cela nécessitera un enseignement surnaturel, pas seulement d’étudier en comparant un verset à l’autre, bien que ce soit une bonne chose. Mais un mystère nécessite l’enseignement de l’Esprit, sans quoi il ne sera jamais clair. Combien nous avons besoin d’écouter Dieu parler, et de nous ouvrir en vous abandonnant à l’Esprit pour entendre et pour connaître.

 Comme je l’ai déjà dit, ce Livre (l’Apocalypse) est l’accomplissement final des Ecritures. Même dans le canon Biblique, il est placé à la fin, exactement là où il doit être. Vous comprenez maintenant pourquoi il est dit que quiconque le lit ou même entend ce qui y est dit est béni : c’est la révélation de Dieu qui vous donne autorité sur le diable. Et vous comprenez pourquoi ceux qui y ajouteraient ou en retrancheraient quelque chose seraient maudits. Il en est nécessairement ainsi, car qui pourrait ajouter ou enlever quelque chose à la révélation parfaite de Dieu, tout en ayant la victoire sur l’ennemi ? C’est aussi simple que cela. Rien ne peut prévaloir avec autant de puissance que la révélation de la Parole. Voyez  : au verset 3, une bénédiction est prononcée sur ceux qui accordent une attention particulière à ce Livre. Je pense qu’il y a ici une référence à l’habitude qu’avaient les sacrificateurs de l’Ancien Testament de lire la Parole devant l’assemblée, le matin. Voyez-vous, comme beaucoup de gens ne savaient pas lire, le sacrificateur devait leur faire la lecture. Du moment que c’était la Parole , la bénédiction était là. Qu’importe si c’était lu ou entendu.

   « Le temps est proche. » Auparavant, le temps n’était pas proche. Dans la sagesse et le plan de Dieu, cette puissante révélation (bien qu’entièrement connue de Dieu) n’avait pas pu être apportée jusque-là. Aussi découvrons-nous immédiatement un principe : la révélation de Dieu pour chaque âge ne peut venir que dans l’âge en question, et à un moment précis. Considérez l’histoire d’Israël. La révélation de Dieu à Moïse n’est venue qu’à un moment précis de l’histoire, et même plus précisément au moment où les gens criaient à Dieu. Jésus Lui-même, qui était la Révélation complète de la Divinité, n’est venu que lorsque les temps ont été accomplis. Et dans cet âge-ci (celui de Laodicée), la révélation de Dieu viendra au temps fixé. Elle ne faillira pas, et elle ne sera pas prématurée non plus. Réfléchissez à cela et tenez-en bien compte, car nous sommes aujourd’hui au temps de la fin.

(Page 29)   

     Si la révélation est hors de votre portée, levez les yeux et cherchez Dieu pour la recevoir. Il n’y a pas d’autre moyen pour vous de la recevoir. Une révélation doit venir de Dieu. Elle ne vient jamais par une capacité humaine, naturelle, mais c’est quelque chose que l’on reçoit de façon Spirituelle. Vous pourriez         même mémoriser les Écritures, mais, bien que ce soit merveilleux, ce n’est pas ainsi que vous y arriverez. Il faut que ce soit une révélation qui vient de Dieu. Il est dit dans la Parole que personne ne peut dire que Jésus est le Christ, si ce n’est par le Saint-Esprit. Vous devez recevoir le Saint-Esprit ; ensuite, et ensuite seulement, l’Esprit peut vous donner la révélation que Jésus est le Christ : Dieu, le Oint.

 

(Page 30)

     Personne ne connaît les choses de Dieu, sauf l’Esprit de Dieu et celui à qui l’Esprit de Dieu les révèle. Il nous faut demander à Dieu la révélation plus que toute autre chose au monde. Nous avons accepté la Bible , nous avons accepté les glorieuses vérités qui s’y trouvent, cependant, pour la plupart des gens, elle n’est toujours pas réelle, parce qu’il n’y a pas de révélation par l’Esprit. La Parole n’a pas été vivifiée. La Bible dit dans II Corinthiens 5.21 que nous sommes devenus la justice de Dieu par notre union avec Jésus-Christ. Saisissez-vous ? Elle dit que NOUS SOMMES LA JUSTICE MÊME DE DIEU LUI-MÊME en étant EN CHRIST. Elle dit que Lui (Jésus) est devenu PÉCHÉ pour nous. Elle ne dit pas qu’Il est devenu pécheur, mais qu’Il est devenu PÉCHÉ pour nous, afin que par notre union avec Lui nous devenions la JUSTICE de Dieu. Si nous acceptons le fait (et il nous faut l’accepter) qu’Il est littéralement devenu PÉCHÉ pour nous en Se substituant à nous, alors nous devons aussi accepter le fait que, par notre union avec Lui, nous sommes devenus la JUSTICE MÊME de Dieu. Rejeter l’un, c’est rejeter l’autre. Accepter l’un, c’est accepter l’autre. Nous savons bien que la Bible dit cela. On ne peut pas le nier. Mais il en manque la révélation. Le fait n’est pas réel pour la plupart des enfants de Dieu. C’est un bon verset de la Bible , sans plus. Mais il doit être rendu VIVANT pour nous. Pour cela, il en faudra la révélation.

 

(Page 32)

         Nous en arrivons maintenant à une conclusion, conclusion que nous avons déjà trouvée dans la Parole. Bien que nous croyions qu’il est bon de chercher à obtenir les manuscrits les meilleurs et les plus anciens pour avoir la transcription la plus fidèle possible de la Parole , nous ne trouverons jamais son sens véritable en étudiant et en comparant les Écritures, quelle que soit notre sincérité. SEULE UNE RÉVÉLATION PROVENANT DE DIEU POURRA LE RENDRE CLAIR. C’EST EXACTEMENT CE QUE DIT PAUL : ‘‘ET NOUS EN PARLONS, NON AVEC DES DISCOURS QU’ENSEIGNE LA SAGESSE HUMAINE , MAIS AVEC CEUX QU’ ENSEIGNE LE SAINT-ESPRIT.’’ I Corinthiens 2.15. La véritable révélation, c’est quand Dieu interprète Sa propre Parole en confirmant ce qui est promis.

 

(Page 33) 

         Oh, combien nous avons besoin de révélation par l’Esprit. Nous n’avons pas besoin d’une nouvelle Bible, nous n’avons pas besoin d’une nouvelle traduction, -- bien que certaines soient excellents, et je ne suis pas contre, -- MAIS NOUS AVONS BESOIN DE LA REVELATION DE L’ESPRIT. Et, grâce à Dieu, nous pouvons avoir ce qu’il nous faut, car Dieu veut nous révéler Sa Parole par Son Esprit.

          Que Dieu, par Son Esprit, commence à nous donner une révélation continue, victorieuse et source de vie. Oh, si seulement l’Eglise pouvait recevoir une révélation toute fraîche,         et devenir par cette révélation la Parole vivante manifestée, alors nous pourrions accomplir les plus grandes œuvres et glorifier Dieu notre Père céleste.

 

P 42 

         ‘‘Je fus ravi en Esprit.’’ C’est beau, n’est-ce pas ? Oh, j’aime vraiment cela. On pourrait dire que ces mots sont ‘‘l’essence de la vie chrétienne’’. Pour pouvoir vivre en chrétiens, il nous faut être dans SON Esprit. Jean ne racontait pas qu’il avait été ravi dans son propre esprit ; cela n’aurait pas produit ces visions. C’était forcément l’Esprit de Dieu. De même, l’Esprit de Dieu doit être avec nous, sans quoi tous nos efforts ne serviront à rien. Paul disait : ‘‘Je prierai par l’Esprit, ej chanterai par l’Esprit, je vivrai par l’Esprit.’’ Si quelque chose de bon me parvient, cela devra m’être révélé par l’Esprit, confirmé par la Parole et manifesté par les résultats que cela produira. Aussi certainement que Jean avait besoin d’être dans l’Esprit pour recevoir ces formidables révélations directement de Jésus, nous avons besoin d’être dans l’Esprit pour comprendre les révélation que Dieu nous a données, dans Sa Parole, pour que nous en vivions, car c’est le même Esprit.

         Considérez ceci. Beaucoup trop de gens lisent la Bible , dans Actes 2.38, où il est dit : ‘‘Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au Nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés, et vous recevrez le don du Saint-Esprit’’, et ils continuent sans s’y arrêter. Ils ne le voient pas. S’ils le voyaient, s’ils entraient dans l’Esprit, ils sauraient que pour recevoir le Saint-Esprit, ils doivent se repentir et être baptisés au Nom du Seigneur Jésus, et qu’alors Dieu sera tenu d’accomplir         Sa Parole, de les remplir du Saint-Esprit. Ils n’entrent pas dans Son Esprit, pas du tout, sinon ils le recevraient, exactement comme le Parole le dit. Priez Dieu de vous donner une révélation par Son Esprit. C’est la première étape. Entrez dans l’Esprit.

 

         Page 79

         « Tu as éprouvé ceux qui se disent apôtres et qui ne le sont pas, et que tu les as trouvés menteurs. » Quelle affirmation directe ! ‘‘Tu as éprouvé ceux qui se disent apôtres.’’ N’est-ce pas présomptueux ? Quel droit ces gens ont-ils d’éprouver ceux qui se disent apôtres ? Et comment les éprouvent-ils ? Oh, j’aime cela. C’est ici, dans Galates 1.8 : ‘‘Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Evangile que celui que nous vous avons (déjà) prêché, qu’il soit anathème !’’ Ce sont les apôtres qui avaient apporté la Parole originelle aux gens. Cette Parole originelle ne pouvait pas changer, pas même d’un seul point ou d’un seul tiret. Paul savait que c’est Dieu qui lui avait parlé, c’est pourquoi il disait : ‘‘Même si je venais essayer d’apporter une deuxième révélation, essayer de faire une seule petite modification à ce que j’avais apporté à l’origine, que je sois anathème !’’ Vous voyez, Paul savait que la première révélation était juste. Dieu ne peut pas donner une première révélation, puis ensuite une deuxième révélation. S’Il le faisait, Il changerait d’avis. Il peut donner une révélation, puis ensuite y ajouter, comme IL l’a fait dans le jardin d’Eden quand Il a promis la Semence à la femme, et qu’ensuite Il a précisé que cette Semence devait venir à travers Abraham, puis ensuite qu’elle devait venir par cette même lignée à travers David. Mais c’était la même révélation. Elle fournissait seulement plus de renseignements aux gens pour les aider à la recevoir et à la comprendre. Mais la Parole de Dieu ne peut pas changer. La Semence est venue exactement comme cela avait été révélé. Alléluia ! Et voyez ce que faisaient ces faux apôtres : ils apportaient leur propre parole Ces Ephésiens connaissaient

 

Page  92

          « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises. » Peut-être que des millions entendront ou liront ces paroles. Mais combien y prêteront attention ? Cela, nous ne le savons pas. Mais celui qui prêtera l’oreille et qui voudra connaître les paroles de vérité sera éclairé par l’Esprit de Dieu. Si votre oreille est ouverte à la Parole , l’Esprit de Dieu rendra la Parole réelle pour vous. Mais c’est là une œuvre de l’Esprit. Je peux vous enseigner la vérité, mais si vous n’ouvrez pas vos oreilles pour l’entendre, et votre cœur pour la recevoir, vous ne recevrez pas la révélation.

2011 La révélation.
Powered by Joomla 1.7 Templates