Une Introduction Aux Sept Ages De l'Eglise (Extraits)

INTRODUCTION

chandel1

Comme cette étude allait être l’étude la plus sérieuse que j’aie jamais entreprise jusqu’à présent, j’ai cherché Dieu pendant des jours pour qu’Il m’accorde l’inspiration du Saint-Esprit. Ce n’est qu’ensuite que j’ai lu les passages de l’Écriture qui traitent des Ages de l’Église, et que je me suis plongé dans les nombreux livres d’histoire de l’Église écrits par les historiens les plus objectifs que j’ai pu trouver. Dieu n’a pas manqué de répondre à ma prière, en effet, pendant que je lisais la Parole et les livres d’histoire, le Saint-Esprit m’a permis de voir apparaître un schéma qui se répète tout au cours des siècles, et jusqu’à l’époque présente, au dernier jour.

 

     Or, nous savons avec précision, par la Parole consignée par le Saint-Esprit, comment l’Église primitive, l’Église de l’origine, a été fondée, et comment Dieu Se manifestait en elle. La Parole ne peut pas changer ou être altérée, parce que la Parole est Dieu.

"Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu." (Jean 1.1)

     En changer une seule parole, comme l’a fait Ève, entraîne  le péché  et la  mort, comme  il est  dit dans  Apocalypse 22.18-19.............

"Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre, et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part du Livre de Vie et de la ville sainte, et des choses qui sont écrites dans ce livre.’’

    L’étalon, c’est donc ce qu’était l’Église à la Pentecôte. C ’est le modèle. Il n’y a pas d’autre modèle. Quoi qu’en disent les érudits, Dieu n’a PAS changé de modèle. Ce que Dieu a fait à la Pentecôte , Il doit continuer à le faire jusqu’à la fin des âges de l’Église.

       Même si des érudits vous disent que l’âge apostolique est terminé, ne croyez surtout pas cela. C’est une affirmation fausse pour deux raisons. Premièrement, il est faux de penser que, puisque les douze premiers apôtres sont morts, maintenant, il n’y a plus d’apôtres. Un apôtre veut dire un ‘‘envoyé’’, et il y a aujourd’hui beaucoup d’envoyés, mais on les appelle des missionnaires. Tant qu’il y a des hommes appelés et envoyés avec la Parole de Vie, on se trouve dans un âge apostolique. Deuxièmement, ils parlent comme si l’âge de la ‘‘puissance du Saint-Esprit manifestée’’ avait pris fin une fois la rédaction de la Bible terminée. Ce n’est pas vrai. Il n’y a pas même un seul passage de l’Ecriture qui laisse entendre cela, mais il y en a beaucoup, par contre, qui affirment clairement le contraire. Voici la preuve que ces deux opinions sont fausses.

"Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au Nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera." (Actes 2.38-39)

     La promesse de la puissance dont les apôtres ont été revêtus à la Pentecôte est ‘‘pour vous (les Juifs), pour vos enfants (les Juifs), pour tous ceux qui sont au loin (les gens des nations), et pour un aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu appellera (des Juifs et des gens des nations)’’. Tant qu’Il n’aura pas cessé d’appeler, le message et la puissance de la Pentecôte NE S’ARRETERONT PAS............ 

         Ce que l’Eglise avait à la Pentecôte est son droit inaliénable. A l’origine, elle avait la pure Parole de Dieu. Elle avait la puissance de l’Esprit manifestée par divers signes, prodiges, et dons du Saint-Esprit. Hébreux 2.1-4 : ‘‘C’est pourquoi nous devons d’autant plus nous attacher aux choses que nous avons entendues, de peur que nous ne soyons emportés loin d’elles. Car, si la Parole annoncée par des anges a eu son effet, et si toute transgression et toute désobéissance (à la Parole ) a reçu une juste rétribution, comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut, qui, annoncé d’abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui L’ont entendu, Dieu appuyant leur témoignage par des signes, des prodiges, et divers miracles,  et par les  dons du Saint-Esprit  distribués  selon Sa  volonté.’’ Cette Eglise originelle n’était pas organisée par des hommes. Elle était conduite par le Saint-Esprit. Elle n’était pas très nombreuse. Elle était haïe et méprisée. Elle était opprimée. Elle était persécutée à mort. Mais elle était fidèle à Dieu. Elle s’en est tenue au modèle originel de la Parole.

         Puisque vous comprenez maintenant comment nous discernons ce qu’était la Véritable Eglise (d’après ce qu’elle était à la Pentecôte et ce qu’elle était dans l’âge apostolique, comme l’expose la Parole dans le Livre des Actes), nous pouvons nous servir de la même règle pour montrer comment l’Eglise a échoué. L’erreur fondamentale, ou les erreurs fondamentales qui se sont glissées dans l’Eglise primitive – et qui sont révélées dans le Livre des Actes et dans celui de l’Apocalypse, ainsi que dans les Epîtres – vont se manifester de plus en plus visiblement dans chacun des âges qui va suivre, jusqu’à en arriver à une disparition complète de la vérité dans le dernier âge, celui de Laodicée.

     J’ai dit que la Véritable Eglise chercherait toujours à être semblable à ce qu’elle était dans le Livre des Actes. C’est tout à fait exact. Mais nous avons découvert que la Parole enseigne aussi qu’il y aura une invasion de l’erreur, devant aboutir à une disparition complète de la vérité au dernier jour, juste avant que le Seigneur apparaisse. Une question nous vient alors à l’esprit : Dieu abandonne-t-Il les Siens, et les laisse-t-Il tomber dans un état de séduction totale ? Aucunement, car l’Ecriture dit très clairement dans Matthieu 24.24 que les ‘‘élus’’ NE PEUVENT PAS être séduits.

"Car il s’élèvera de faux christs et de faux prophètes, ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, S’IL ETAIT POSSIBLE, même les élus." (Matthieu 24:24)

......Il y a une Vraie Vigne et une fausse vigne. Mais il est évident que cette fausse Eglise, ce corps de la fausse vigne, essaient toujours d’usurper la place de la Véritable Eglise et prétendra toujours qu’elle est, elle, la vraie et l’authentique, et que l’Elue ne l’est pas. La fausse essaiera de tuer la Vraie. Il en était ainsi dans le Livre des Actes, c’est cela qui est annoncé dans les sept âges, et c’est ce qui est déclaré dans les diverses Epîtres.............

         Pour clore cette réflexion sur la Vraie Vigne et la fausse vigne qui s’entremêlent, et qui manifestent les deux esprits à l’œuvre, examinons à nouveau les Eceritures............. I Jean 4.1-4 et Jude 3, 4 et 12. 

"Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. Reconnaissez à ceci l’Esprit de Dieu : tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu en chair est de Dieu ; et tout esprit qui ne confesse pas Jésus-Christ venu en chair n’est pas de Dieu, c’est celui de l’antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui MAINTENANT EST DEJA dans le monde." (I Jean 4:1-3)

         Au vu de ces passages de l’Écriture, on ne peut pas nier que la Véritable Église et la fausse Église sont entremêlées, car elles ont été plantées ensemble, mais sont issues de semences différentes.......... Ces sept Églises situées en Asie Mineure possédaient à cette époque reculée certaines caractéristiques qui sont devenues le fruit mur des âges à venir.......

2011 Une Introduction Aux Sept Ages De l'Eglise (Extraits).
Powered by Joomla 1.7 Templates