QR n°2 - Les 70 semaines de Daniel

 

 aiglevdd1

 

LA QUESTION  N° 2

 

"Quelle est la position de l'Eglise-Epouse aujourd'hui, en rapport avec les 70 Semaines de Daniel ?"

 

(Ce texte est l'exposé du Pasteur Jean-Paul Yoko à Belle Junior, lors des assises de la 6è Convention des ministres du Message au Cameroun, tenue à Bertoua (Est-Cameroun), du 06 au 07 Mai 2005.)

 

"Il y a un temps fixé, mais personne ne sait quand ce sera. Voyez ? C'est un mystère, voyez-vous, le temps des nations. (...) Dieu a traité avec nous pendant exactement le même espace de temps qu'Il a traité avec les Juifs." (W. M. BRANHAM, in "La Soixante-dixième Semaine de Daniel"  -  § 76 et 198)

 

 =================

 

I.   INTRODUCTION

 (Daniel 9 : 20 – 27 ;  Matthieu 24 : 14)

 

Nous en sommes à notre 6è convention des ministres de l’Evangile nouvelle formule, dans le Cadre du Message du temps de la fin, car après la première tenue à l’Urim Thummim Tabernacle à Yaoundé, en 2001, nous nous sommes successivement retrouvés à Nkolmintag-Douala, à Pâques 2002, puis à Ombessa, dans le Mbam, à Pâques 2003 ; ensuite à Douala pour la grande réconciliation de Pentecôte 2003, et dernièrement, c’était à Yashua Tabernacle, de Yaoundé, à Pâques 2004. Et chose curieuse, la présente convention se tient à Bertoua (à l’est, donc), à l’heure même où le Message est sur le point de quitter les nations pour retourner en Orient, selon les prophéties. Et non seulement cela, mais encore le thème même retenue finalement pour cette convention est prophétique, au vu des évènements modernes et des Ecritures. Nous croyons ainsi qu’il ne s’agit nullement du fait du seul hasard, car, d’ailleurs, il n’y pas de hasard avec Dieu, nous dit l’Ange de l’Eternel pour notre jour, j’ai nommé le prophète William Marrion Branham.

    Chers collaborateurs dans la Vigne du Seigneur, nous sommes rassemblés ici pendant ces deux jours pour creuser, bêcher, fouiller la Parole Ecrite et la Parole Parlée de Dieu, aux fins de trouver quelle est  la position de l’Eglise, en rapport avec la vision et la prophétie de Daniel, après 2588 ans, c’est-à-dire l’heure exacte dans laquelle nous vivons, à la lumière, aussi, des évènements qui se bousculent à la porte du temps et de l’histoire. Ces évènements, que vous pouvez appeler modernes sans risque de vous tromper, nous présentent comme dans un film en couleurs grandeur nature tout le déroulement de l’histoire de l’église juive, mais aussi celle de l’Eglise des nations, et cela jusqu’à la fin des temps, jusqu’à l’entrée du Millénium.

 INSTRUCTIONS DE GABRIEL A DANIEL - § 36    …   Plusieurs ont fait leurs propres calculs, et ils ont fait aboutir cela bien avant, dans le passé. Je lisais que quelqu’un avait dit que tout cela s’était terminé en 1919, les soixante-dix semaines. Eh bien, ce n’était pas vrai.

Donc, après soixante-dix semaines, après soixante-dix semaines, tout est terminé. Alors nous--nous ne... Nous voulons connaître la Vérité, et je demande à Dieu de me donner la Vérité.

 

§ 99    Il a révélé tout ce qui allait arriver, jusqu’au moment où le Royaume serait entièrement rétabli, jusqu’au Millénium. Le message de Gabriel, c’était ça. Il a dit : “Je suis venu te dire qu’il y a soixante-dix ans, encore soixante-dix semaines qui ont été fixées sur ton peuple, qui ont été fixées, jusqu’à la fin de la génération des Juifs. Il y a soixante-dix semaines.” Maintenant écoutez bien ce qu’Il a dit : que, là, depuis l’annonce du rétablissement... (FIN DE CITATION)

    Il nous importe donc, à mon avis, de laisser tout autre chose de côté, et de prendre tout le temps qu’il nous faut, tout le temps que le Seigneur nous accordera ici, pour chercher à savoir avec précision et certitude, tant pour nous-mêmes que pour nos peuples respectifs, quelle est aujourd’hui la position exacte de l’Eglise, dans le temps, dans l’espace, dans la vision et dans les prophéties relatives au temps de la fin, avec pour corollaire les évènements modernes, car en tant que ministres de Dieu, nous savons que la Bible nous enseigne que le signe nous viendra du monde (I Rois 18 : 43-44). Notre prophète dit, je cite :

 

LES INSTRUCTIONS DE GABRIEL A DANIEL - § 29    Dimanche prochain, si le Seigneur le veut, je voudrais établir la raison et le temps des Sept Âges de l’Église, où ils se situent dans le temps, et où nous en sommes aujourd’hui.

 

§ 35      Et je me souviens qu’une fois Salomon a prié, et qu’il a demandé au Seigneur Dieu de lui donner de la sagesse, pas pour lui-même, -- pas que ses jours soient prolongés, pas qu’il ait une vie plus longue, pas qu’il ait des richesses, -- mais qu’il ait de la sagesse pour savoir--savoir juger le peuple de Dieu. Et Dieu a exaucé cette prière, Il a donné cette sagesse-là à Salomon, parce que c’était pour Son peuple. Et c’est pour ça que je demande à Dieu de me faire savoir ce que ces soixante-dix semaines signifient, c’est parce que je sais que c’est le calendrier qui s’applique précisément à l’âge où nous vivons. Et, par conséquent, je veux savoir ce qu’il en est; pas pour moi-même, je suis...pas pour moi-même. Évidemment, je veux savoir. Ce n’est pas dans ce sens-là que je dis : “Pas pour moi-même”, parce que je veux le savoir pour moi-même. Je veux le savoir, parce que je veux savoir où nous en sommes et dans quel temps nous vivons. Et puis, je sais que c’est quelque chose qui a été donné.

 

§ 80    Il a dit : “J’ai compris par les livres, que Jérémie, mon frère, il y a bien, bien des années, a prophétisé qu’Israël resterait ici pendant soixante-dix ans. Et le temps est presque écoulé.” Et il s’est préparé, il a publié un jeûne, il s’est sanctifié, et quand...la cendre et le sac; il a mis ça sur sa tête, et il s’est mis à jeûner et à prier pour comprendre ce qu’il en était du jour où ils vivaient.

 

§ 81    Et si Daniel, le prophète du Seigneur, a pu consulter les livres de Jérémie, et que ça lui fasse un tel effet; que même le fait qu’Israël sorte, que tous ceux qui étaient vivants sortent de Babylone pour retourner dans leur patrie, que ça le fasse jeûner, et prendre le sac et la cendre. Combien plus d’effet cela devrait faire à l’Église du Dieu vivant, de savoir que le temps est en train de se terminer, qu’il n’y aura plus de temps, et que la Venue du Seigneur Jésus-Christ et le glorieux Millénium vont bientôt être là! Comment peut-on perdre son temps à jouer à des jeux d’argent, à aller à la piscine le dimanche, pas de temps pour le Seigneur? On fait un saut là-bas... Si le pasteur dit quelque chose qui ne nous plaît pas, on se lève et on sort. Et si la--si la réunion dure trop longtemps, eh bien, on--on, on est--on est mécontent. Regardez dans quel état nous sommes. Regardez ce que nous faisons.

 

     Comparons notre vie avec ce prophète-là. Un seul homme, dans un royaume tout entier, sans église où aller, ni aucune nulle part ailleurs où aller. Tout avait été détruit et brûlé; sa ville, son peuple était captif. Soixante-huit ans! Soixante-huit, soixante-neuf, soixante-dix : il lui restait deux ans. Alors, quand il s’est mis à lire dans le livre et qu’il a vu que le temps de l’accomplissement approchait, que cela allait s’accomplir, il s’est approché de Dieu dans la prière, pour savoir ce qu’il en était.

 

§ 89    Ô Dieu, s’il y a un temps où nous aussi, nous devrions nous mettre en prière, c’est bien maintenant. Car nous, qui sommes Son vrai serviteur, nous pouvons voir par les Lettres de l’apôtre, par le Saint-Esprit qui nous met en garde, que nous sommes au dernier jour. Le Saint-Esprit Le dit. “Dans les derniers jours, les hommes seront emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, déloyaux, calomniateurs, intempérants, et ennemis des gens de bien.” C’est ce que je comprends par la Lettre.

 

§ 168  Donne-nous un bon après-midi d’étude, Seigneur. Donne-nous de comprendre. Ramène-nous frais et dispos ce soir. Seigneur, oins-moi cet après-midi, oh, alors que j’étudierai, Seigneur, les six raisons de la visite de Gabriel. Si Gabriel est venu faire une visite et qu’Il a donné six sens à cela, Seigneur, nous devons savoir ce qu’il en est. Nous étudions les Livres, et nous savons que nous en sommes proches. C’est pourquoi nous Te prions de nous le révéler ce soir. (FIN DE CITATION)

 

LES SIX BUTS DE LA VISITE DE GABRIEL A DANIEL - § 15    (…)  En effet, j’estime qu’un prédicateur est responsable devant Dieu de ce qu’il dit à l’assemblée, parce qu’eux, ils vont vraiment s’accrocher à ça. Et donc, qu’est-ce qui arriverait si je les avais fait s’accrocher là où il ne faut pas, et qu’un jour cet appui ne tienne pas le coup ? Voyez ?

 

§ 22    Notre Dieu plein de grâce, nous sommes sûrs que Tu connais l’intention profonde de notre cœur. Tu sais pourquoi nous sommes ici. Tu sais que, si nous sommes venus ce soir, ce n’est pas pour la simple raison que nous pensions que ce serait un bon endroit où venir, où se délasser un peu un après-midi. Père, je ne crois pas qu’une seule personne soit ici dans ce but-là. Je crois que, si nous sommes ici ce soir, c’est parce que nous sommes profondément sincères, honnêtes, et que nous voulons connaître l’AINSI DIT LE SEIGNEUR.

 

§ 38    Combien y a-t-il de gens dans l’auditoire ce soir, qui croient que nous sommes au temps de la fin ? Dites : “Amen.” [L’assemblée dit : “Amen.”--N.D.É.] Merci. Nous sommes à la fin. Maintenant, nous essayons de trouver, avec l’aide de Dieu, combien de temps au juste il reste. Dans quel jour vivons-nous ? C’est pour ça que nous reprenons ce qu’ont dit ces prophètes, et tout, pour essayer de voir où nous en sommes.

 

§ 39    Et c’est ce que Daniel a fait. Il a tourné sa face vers Dieu. Combien ont lu Daniel 9 aujourd’hui ? Levez la main. Très bien. Vous avez vu sa prière, comment il a fait sa confession pour son peuple, et sa confession pour lui-même. Il voulait être sûr de trouver quand ils allaient retourner, parce qu’il voulait préparer les gens à retourner.

 

     Or moi, ce que j’essaie de faire, c’est de trouver quand nous allons monter, et préparer les gens à monter, ceux qui seraient prêts. Et nous avons tourné notre face vers Dieu, dans la prière et les supplications, pour trouver : “Seigneur, à quelle heure vivons-nous?”

 

 § 40   Nous avons vu toutes ces choses qui arrivent; nous voyons le chaos du monde. Nous voyons que le temps est proche. Ces... L’écriture est sur la muraille, tout ce que Dieu a dit. Nous entendons notre Président parler d’une autre guerre, pour bientôt. Nous entendons le pronostic, selon lequel, “au bout, oh, au bout de quelques heures de guerre, on prédit que les nations ne seront plus que des cendres volcaniques.” Et nous savons que c’est le cas.

 

     Alors, nous savons qu’avant que cela arrive, l’Église doit partir. Alors : “Seigneur, où en sommes-nous?” Voilà la raison pour laquelle je crois qu’Il va nous le faire savoir. Nous avons tourné notre face pour savoir. Maintenant, commençons par trouver. (FIN DE CITATION)

 

LA SOIXANTE-DIXIEME SEMAINE DE DANIEL - § 41    Oh, quelle leçon! L’autre jour, je disais à mon épouse : “Je me demande si les gens saisissent réellement.” Je veux vraiment que vous saisissiez, là. Ne... S’il faut que vous, qu’on reste toute la journée, on va rester. Là, on--on--on veut saisir. Voyez? On--on veut savoir que c’est la Vérité. Et vous...si seulement vous pouviez le voir! Et je vais demander, peut-être...

 

§ 42    Et après, je vais laisser le schéma affiché ici, et vous--vous pourrez le recopier, après. Venez cet après-midi, quand vous voudrez, et recopiez les schémas, et tout. Ça vous aidera à comprendre. C’est pour ça que je l’ai mis là, pour que vous compreniez.

 

 § 43   Maintenant récapitulons juste un peu, pour avoir une base. Donc, il y avait... Daniel était préoccupé à cause de son peuple; en effet, il avait lu le prophète Jérémie, et il avait compris que Jérémie avait dit qu’ils resteraient en captivité pendant soixante-dix ans. Et, là, il voyait qu’il y avait déjà soixante-huit ans qu’ils étaient en captivité. Alors il savait que le moment était proche. C’est pourquoi il a mis de côté tout son travail, il a, pour ainsi dire, baissé les rideaux sur toutes ses tâches quotidiennes. Il a tourné sa face vers Dieu, il a revêtu le sac et la cendre, et il s’est mis à jeûner et à prier, dans le but de savoir quand ce moment-là allait arriver. Et après, nous voyons, comme je l’ai déjà dit...

 

[Frère Branham parle à quelqu’un sur l’estrade.--N.D.É.] Pourrais-tu tourner ça un peu, de ce côté-là, juste un peu. Le ventilateur tourne un peu trop fort, ça me donne la voix enrouée. Alors... Merci, frère.

 

 § 44   Nous voyons donc que Daniel, c’est pour son peuple qu’il voulait avoir cette information. Et je pense que si Daniel, en lisant les prophètes qui étaient venus avant lui, et en comprenant qu’il était près de la fin, il s’est mis à chercher Dieu pour savoir combien la fin était proche, alors je pense qu’en voyant que nous sommes au bout du chemin maintenant, il est légitime, non pas que nous revêtions le sac et la cendre, mais que nous rejetions les choses du monde et nos soucis de cette vie, pour chercher Dieu, afin de voir quel jour de l’année nous sommes, parce que nous voyons que nous sommes à la fin; et pour que l’Église recoure au jeûne et à la prière, et se tienne prête. C’est pour ça que je me suis mis en devoir de... Je ne savais pas quelle explication donner à ceci; en effet, je le laissais de côté chaque fois, en disant : “Les soixante-dix semaines de Daniel”, parce que je n’arrivais pas à le comprendre. Et c’est pour ça que maintenant, je me suis mis en devoir d’essayer de l’expliquer. Et je crois qu’avec l’aide du Seigneur, je vais pouvoir le faire, par Sa grâce, l’apporter de sorte que...vous montrer combien nous sommes proches de la Venue du Seigneur.

 

§ 193.b   Maintenant, nous l’avons démontré par la Parole de Dieu, par l’histoire, et par tout, par les signes des temps, par les jours, qu’il ne reste plus rien d’autre. Nous sommes à la fin des nations. Qu’est-ce--qu’est-ce que nous allons y faire ? Il y va de mon âme et de votre âme; il y va de ma vie et de votre vie; il y va de la vie de nos bien-aimés. Nous nous sommes fait dorloter trop longtemps. Nous avons eu trop de facilité. Nous ferions mieux de nous mettre à avancer. Il est plus tard que vous ne le pensez, souvenez-vous-en. (FIN DE CITATION)

 

*       *       *       *       *       *       *

 

   Avant d’apporter ma petite contribution, il me plaît de rappeler à toute l’assistance que nous ne sommes pas ici pour imposer les uns aux autres nos points de vue respectifs, mais dans le respect de l’autre, nous voulons partager les grâces que le Dieu de diversités a répandues dans Son Corps. Et compte tenu de l’importance du sujet et de son indéniable profondeur, il serait peut-être indiqué que nous fassions preuve de maturité, de sérieux et de sens de responsabilité dans son traitement. Ecoutez William Branham nous en avertir :

 

LES INSTRUCTIONS DE GABRIEL A DANIEL - § 69    Maintenant, je vais demander à Doc s’il veut bien m’installer le tableau, là, ce soir, pour que je puisse représenter ça. Je ne veux pas que vous le manquiez. Maintenant, vous devez faire l’étude avec moi, et la faire en profondeur, sinon vous allez le manquer. Et je veux dessiner ça ici, au tableau, alors apportez un crayon et du papier, et notez les dates, les temps, et tous les renseignements. (FIN DE CITATION)

 

            En traitant du sujet "Les 70 Semaines de Daniel", notre prophète en souligne l’importance. Il dit :

 

LES INSTRUCTIONS DE GABRIEL A DANIEL - § 27    Et maintenant, je pense que si les enfants veulent aller dans leurs classes...ou bien, sont-ils déjà sortis ? [Frère Neville dit : “Non, ils ne peuvent pas. Nous ne pouvons pas en avoir ce matin, il y a trop de monde.”--N.D.É.] Le pasteur dit que, vu qu’il y a beaucoup de monde, on a rempli les classes, ce qui fait qu’on ne peut pas faire l’école du dimanche pour les petits. Et nous serions contents, là, que vous les petits, vous montriez de la bonne volonté, parce que ce matin nous avons, nous attaquons un Message vraiment capital qui, j’en suis sûr, va être très important pour votre père et votre mère, et pour vos bien-aimés qui sont ici, et même pour vous, les petits. Alors, nous l’abordons avec un grand respect. (FIN DE CITATION)

 

   William Branham, malgré qu’il souligne, et à plusieurs reprises, que les 70 Semaines de Daniel ne concernent qu’Israël, le peuple de Daniel, et Jérusalem, sa ville sainte, il ne perd pas de vue l’impact de cette vision et de cette prophétie sur l’Eglise des nations, d’autant plus que tout ce qui s’applique à Israël, l’église naturelle, s’applique fondamentalement au même titre à l’Eglise spirituelle. Cette remarque est capitale, et nous y reviendrons dans un instant.

 

LES INSTRUCTIONS DE GABRIEL A DANIEL - § 29    Dimanche prochain, si le Seigneur le veut, je voudrais établir la raison et le temps des Sept Âges de l’Église, où ils se situent dans le temps, et où nous en sommes aujourd’hui. Ça, ce sera dimanche matin prochain, si le Seigneur le veut. (FIN DE CITATION)

 

JE SERAI AVEC TOI COMME J’AI ÉTÉ AVEC MOÏSE - 11.09.1960 JEFF., IN, USA - § 18    Maintenant, hier soir, nous avons voyagé avec les enfants d'Israël, tout le long du chemin depuis l'Égypte, jusqu'à ce que nous les ayons vus entrer à Kadès. Oh ! quelle grande leçon ! Quelle grande chose, lorsque nous avons comparé l'église naturelle à l'église spirituelle ! Dieu traitant avec Israël dans le naturel, et avec l'église en ces jours-ci, alors qu'Il appelle hors des nations un peuple pour Son Nom. Il traite avec ceux-là dans le spirituel comme Il traitait avec ceux-là dans le naturel. Elles sont juste en parallèle l'une avec l'autre. Tout ce que Dieu a fait avec eux, et tout ce que Dieu a fait pour eux, et tout ce qu'ils ont fait en réponse, cela nous est laissé à titre d'exemple. Et nous voyons que jusqu'ici la Parole a été accomplie exactement de la même façon. Comment, dans le naturel, lorsqu'ils avaient une victoire, une petite, ils s'installaient pour se réjouir, et pour crier et danser et louer Dieu, juste comme l'église l'a fait, et maintenant ils ont attendu quarante ans l'ouverture de quelque chose d'autre. (FIN DE CITATION)

 

2011 QR n°2 - Les 70 semaines de Daniel.
Powered by Joomla 1.7 Templates