QR n°2 - Les 70 semaines de Daniel

 

 aiglevdd1

 

LA QUESTION  N° 2

 

"Quelle est la position de l'Eglise-Epouse aujourd'hui, en rapport avec les 70 Semaines de Daniel ?"

 

(Ce texte est l'exposé du Pasteur Jean-Paul Yoko à Belle Junior, lors des assises de la 6è Convention des ministres du Message au Cameroun, tenue à Bertoua (Est-Cameroun), du 06 au 07 Mai 2005.)

 

"Il y a un temps fixé, mais personne ne sait quand ce sera. Voyez ? C'est un mystère, voyez-vous, le temps des nations. (...) Dieu a traité avec nous pendant exactement le même espace de temps qu'Il a traité avec les Juifs." (W. M. BRANHAM, in "La Soixante-dixième Semaine de Daniel"  -  § 76 et 198)

 

 =================

 

I.   INTRODUCTION

 (Daniel 9 : 20 – 27 ;  Matthieu 24 : 14)

 

Nous en sommes à notre 6è convention des ministres de l’Evangile nouvelle formule, dans le Cadre du Message du temps de la fin, car après la première tenue à l’Urim Thummim Tabernacle à Yaoundé, en 2001, nous nous sommes successivement retrouvés à Nkolmintag-Douala, à Pâques 2002, puis à Ombessa, dans le Mbam, à Pâques 2003 ; ensuite à Douala pour la grande réconciliation de Pentecôte 2003, et dernièrement, c’était à Yashua Tabernacle, de Yaoundé, à Pâques 2004. Et chose curieuse, la présente convention se tient à Bertoua (à l’est, donc), à l’heure même où le Message est sur le point de quitter les nations pour retourner en Orient, selon les prophéties. Et non seulement cela, mais encore le thème même retenue finalement pour cette convention est prophétique, au vu des évènements modernes et des Ecritures. Nous croyons ainsi qu’il ne s’agit nullement du fait du seul hasard, car, d’ailleurs, il n’y pas de hasard avec Dieu, nous dit l’Ange de l’Eternel pour notre jour, j’ai nommé le prophète William Marrion Branham.

    Chers collaborateurs dans la Vigne du Seigneur, nous sommes rassemblés ici pendant ces deux jours pour creuser, bêcher, fouiller la Parole Ecrite et la Parole Parlée de Dieu, aux fins de trouver quelle est  la position de l’Eglise, en rapport avec la vision et la prophétie de Daniel, après 2588 ans, c’est-à-dire l’heure exacte dans laquelle nous vivons, à la lumière, aussi, des évènements qui se bousculent à la porte du temps et de l’histoire. Ces évènements, que vous pouvez appeler modernes sans risque de vous tromper, nous présentent comme dans un film en couleurs grandeur nature tout le déroulement de l’histoire de l’église juive, mais aussi celle de l’Eglise des nations, et cela jusqu’à la fin des temps, jusqu’à l’entrée du Millénium.

 INSTRUCTIONS DE GABRIEL A DANIEL - § 36    …   Plusieurs ont fait leurs propres calculs, et ils ont fait aboutir cela bien avant, dans le passé. Je lisais que quelqu’un avait dit que tout cela s’était terminé en 1919, les soixante-dix semaines. Eh bien, ce n’était pas vrai.

Donc, après soixante-dix semaines, après soixante-dix semaines, tout est terminé. Alors nous--nous ne... Nous voulons connaître la Vérité, et je demande à Dieu de me donner la Vérité.

 

§ 99    Il a révélé tout ce qui allait arriver, jusqu’au moment où le Royaume serait entièrement rétabli, jusqu’au Millénium. Le message de Gabriel, c’était ça. Il a dit : “Je suis venu te dire qu’il y a soixante-dix ans, encore soixante-dix semaines qui ont été fixées sur ton peuple, qui ont été fixées, jusqu’à la fin de la génération des Juifs. Il y a soixante-dix semaines.” Maintenant écoutez bien ce qu’Il a dit : que, là, depuis l’annonce du rétablissement... (FIN DE CITATION)

    Il nous importe donc, à mon avis, de laisser tout autre chose de côté, et de prendre tout le temps qu’il nous faut, tout le temps que le Seigneur nous accordera ici, pour chercher à savoir avec précision et certitude, tant pour nous-mêmes que pour nos peuples respectifs, quelle est aujourd’hui la position exacte de l’Eglise, dans le temps, dans l’espace, dans la vision et dans les prophéties relatives au temps de la fin, avec pour corollaire les évènements modernes, car en tant que ministres de Dieu, nous savons que la Bible nous enseigne que le signe nous viendra du monde (I Rois 18 : 43-44). Notre prophète dit, je cite :

 

LES INSTRUCTIONS DE GABRIEL A DANIEL - § 29    Dimanche prochain, si le Seigneur le veut, je voudrais établir la raison et le temps des Sept Âges de l’Église, où ils se situent dans le temps, et où nous en sommes aujourd’hui.

 

§ 35      Et je me souviens qu’une fois Salomon a prié, et qu’il a demandé au Seigneur Dieu de lui donner de la sagesse, pas pour lui-même, -- pas que ses jours soient prolongés, pas qu’il ait une vie plus longue, pas qu’il ait des richesses, -- mais qu’il ait de la sagesse pour savoir--savoir juger le peuple de Dieu. Et Dieu a exaucé cette prière, Il a donné cette sagesse-là à Salomon, parce que c’était pour Son peuple. Et c’est pour ça que je demande à Dieu de me faire savoir ce que ces soixante-dix semaines signifient, c’est parce que je sais que c’est le calendrier qui s’applique précisément à l’âge où nous vivons. Et, par conséquent, je veux savoir ce qu’il en est; pas pour moi-même, je suis...pas pour moi-même. Évidemment, je veux savoir. Ce n’est pas dans ce sens-là que je dis : “Pas pour moi-même”, parce que je veux le savoir pour moi-même. Je veux le savoir, parce que je veux savoir où nous en sommes et dans quel temps nous vivons. Et puis, je sais que c’est quelque chose qui a été donné.

 

§ 80    Il a dit : “J’ai compris par les livres, que Jérémie, mon frère, il y a bien, bien des années, a prophétisé qu’Israël resterait ici pendant soixante-dix ans. Et le temps est presque écoulé.” Et il s’est préparé, il a publié un jeûne, il s’est sanctifié, et quand...la cendre et le sac; il a mis ça sur sa tête, et il s’est mis à jeûner et à prier pour comprendre ce qu’il en était du jour où ils vivaient.

 

§ 81    Et si Daniel, le prophète du Seigneur, a pu consulter les livres de Jérémie, et que ça lui fasse un tel effet; que même le fait qu’Israël sorte, que tous ceux qui étaient vivants sortent de Babylone pour retourner dans leur patrie, que ça le fasse jeûner, et prendre le sac et la cendre. Combien plus d’effet cela devrait faire à l’Église du Dieu vivant, de savoir que le temps est en train de se terminer, qu’il n’y aura plus de temps, et que la Venue du Seigneur Jésus-Christ et le glorieux Millénium vont bientôt être là! Comment peut-on perdre son temps à jouer à des jeux d’argent, à aller à la piscine le dimanche, pas de temps pour le Seigneur? On fait un saut là-bas... Si le pasteur dit quelque chose qui ne nous plaît pas, on se lève et on sort. Et si la--si la réunion dure trop longtemps, eh bien, on--on, on est--on est mécontent. Regardez dans quel état nous sommes. Regardez ce que nous faisons.

 

     Comparons notre vie avec ce prophète-là. Un seul homme, dans un royaume tout entier, sans église où aller, ni aucune nulle part ailleurs où aller. Tout avait été détruit et brûlé; sa ville, son peuple était captif. Soixante-huit ans! Soixante-huit, soixante-neuf, soixante-dix : il lui restait deux ans. Alors, quand il s’est mis à lire dans le livre et qu’il a vu que le temps de l’accomplissement approchait, que cela allait s’accomplir, il s’est approché de Dieu dans la prière, pour savoir ce qu’il en était.

 

§ 89    Ô Dieu, s’il y a un temps où nous aussi, nous devrions nous mettre en prière, c’est bien maintenant. Car nous, qui sommes Son vrai serviteur, nous pouvons voir par les Lettres de l’apôtre, par le Saint-Esprit qui nous met en garde, que nous sommes au dernier jour. Le Saint-Esprit Le dit. “Dans les derniers jours, les hommes seront emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, déloyaux, calomniateurs, intempérants, et ennemis des gens de bien.” C’est ce que je comprends par la Lettre.

 

§ 168  Donne-nous un bon après-midi d’étude, Seigneur. Donne-nous de comprendre. Ramène-nous frais et dispos ce soir. Seigneur, oins-moi cet après-midi, oh, alors que j’étudierai, Seigneur, les six raisons de la visite de Gabriel. Si Gabriel est venu faire une visite et qu’Il a donné six sens à cela, Seigneur, nous devons savoir ce qu’il en est. Nous étudions les Livres, et nous savons que nous en sommes proches. C’est pourquoi nous Te prions de nous le révéler ce soir. (FIN DE CITATION)

 

LES SIX BUTS DE LA VISITE DE GABRIEL A DANIEL - § 15    (…)  En effet, j’estime qu’un prédicateur est responsable devant Dieu de ce qu’il dit à l’assemblée, parce qu’eux, ils vont vraiment s’accrocher à ça. Et donc, qu’est-ce qui arriverait si je les avais fait s’accrocher là où il ne faut pas, et qu’un jour cet appui ne tienne pas le coup ? Voyez ?

 

§ 22    Notre Dieu plein de grâce, nous sommes sûrs que Tu connais l’intention profonde de notre cœur. Tu sais pourquoi nous sommes ici. Tu sais que, si nous sommes venus ce soir, ce n’est pas pour la simple raison que nous pensions que ce serait un bon endroit où venir, où se délasser un peu un après-midi. Père, je ne crois pas qu’une seule personne soit ici dans ce but-là. Je crois que, si nous sommes ici ce soir, c’est parce que nous sommes profondément sincères, honnêtes, et que nous voulons connaître l’AINSI DIT LE SEIGNEUR.

 

§ 38    Combien y a-t-il de gens dans l’auditoire ce soir, qui croient que nous sommes au temps de la fin ? Dites : “Amen.” [L’assemblée dit : “Amen.”--N.D.É.] Merci. Nous sommes à la fin. Maintenant, nous essayons de trouver, avec l’aide de Dieu, combien de temps au juste il reste. Dans quel jour vivons-nous ? C’est pour ça que nous reprenons ce qu’ont dit ces prophètes, et tout, pour essayer de voir où nous en sommes.

 

§ 39    Et c’est ce que Daniel a fait. Il a tourné sa face vers Dieu. Combien ont lu Daniel 9 aujourd’hui ? Levez la main. Très bien. Vous avez vu sa prière, comment il a fait sa confession pour son peuple, et sa confession pour lui-même. Il voulait être sûr de trouver quand ils allaient retourner, parce qu’il voulait préparer les gens à retourner.

 

     Or moi, ce que j’essaie de faire, c’est de trouver quand nous allons monter, et préparer les gens à monter, ceux qui seraient prêts. Et nous avons tourné notre face vers Dieu, dans la prière et les supplications, pour trouver : “Seigneur, à quelle heure vivons-nous?”

 

 § 40   Nous avons vu toutes ces choses qui arrivent; nous voyons le chaos du monde. Nous voyons que le temps est proche. Ces... L’écriture est sur la muraille, tout ce que Dieu a dit. Nous entendons notre Président parler d’une autre guerre, pour bientôt. Nous entendons le pronostic, selon lequel, “au bout, oh, au bout de quelques heures de guerre, on prédit que les nations ne seront plus que des cendres volcaniques.” Et nous savons que c’est le cas.

 

     Alors, nous savons qu’avant que cela arrive, l’Église doit partir. Alors : “Seigneur, où en sommes-nous?” Voilà la raison pour laquelle je crois qu’Il va nous le faire savoir. Nous avons tourné notre face pour savoir. Maintenant, commençons par trouver. (FIN DE CITATION)

 

LA SOIXANTE-DIXIEME SEMAINE DE DANIEL - § 41    Oh, quelle leçon! L’autre jour, je disais à mon épouse : “Je me demande si les gens saisissent réellement.” Je veux vraiment que vous saisissiez, là. Ne... S’il faut que vous, qu’on reste toute la journée, on va rester. Là, on--on--on veut saisir. Voyez? On--on veut savoir que c’est la Vérité. Et vous...si seulement vous pouviez le voir! Et je vais demander, peut-être...

 

§ 42    Et après, je vais laisser le schéma affiché ici, et vous--vous pourrez le recopier, après. Venez cet après-midi, quand vous voudrez, et recopiez les schémas, et tout. Ça vous aidera à comprendre. C’est pour ça que je l’ai mis là, pour que vous compreniez.

 

 § 43   Maintenant récapitulons juste un peu, pour avoir une base. Donc, il y avait... Daniel était préoccupé à cause de son peuple; en effet, il avait lu le prophète Jérémie, et il avait compris que Jérémie avait dit qu’ils resteraient en captivité pendant soixante-dix ans. Et, là, il voyait qu’il y avait déjà soixante-huit ans qu’ils étaient en captivité. Alors il savait que le moment était proche. C’est pourquoi il a mis de côté tout son travail, il a, pour ainsi dire, baissé les rideaux sur toutes ses tâches quotidiennes. Il a tourné sa face vers Dieu, il a revêtu le sac et la cendre, et il s’est mis à jeûner et à prier, dans le but de savoir quand ce moment-là allait arriver. Et après, nous voyons, comme je l’ai déjà dit...

 

[Frère Branham parle à quelqu’un sur l’estrade.--N.D.É.] Pourrais-tu tourner ça un peu, de ce côté-là, juste un peu. Le ventilateur tourne un peu trop fort, ça me donne la voix enrouée. Alors... Merci, frère.

 

 § 44   Nous voyons donc que Daniel, c’est pour son peuple qu’il voulait avoir cette information. Et je pense que si Daniel, en lisant les prophètes qui étaient venus avant lui, et en comprenant qu’il était près de la fin, il s’est mis à chercher Dieu pour savoir combien la fin était proche, alors je pense qu’en voyant que nous sommes au bout du chemin maintenant, il est légitime, non pas que nous revêtions le sac et la cendre, mais que nous rejetions les choses du monde et nos soucis de cette vie, pour chercher Dieu, afin de voir quel jour de l’année nous sommes, parce que nous voyons que nous sommes à la fin; et pour que l’Église recoure au jeûne et à la prière, et se tienne prête. C’est pour ça que je me suis mis en devoir de... Je ne savais pas quelle explication donner à ceci; en effet, je le laissais de côté chaque fois, en disant : “Les soixante-dix semaines de Daniel”, parce que je n’arrivais pas à le comprendre. Et c’est pour ça que maintenant, je me suis mis en devoir d’essayer de l’expliquer. Et je crois qu’avec l’aide du Seigneur, je vais pouvoir le faire, par Sa grâce, l’apporter de sorte que...vous montrer combien nous sommes proches de la Venue du Seigneur.

 

§ 193.b   Maintenant, nous l’avons démontré par la Parole de Dieu, par l’histoire, et par tout, par les signes des temps, par les jours, qu’il ne reste plus rien d’autre. Nous sommes à la fin des nations. Qu’est-ce--qu’est-ce que nous allons y faire ? Il y va de mon âme et de votre âme; il y va de ma vie et de votre vie; il y va de la vie de nos bien-aimés. Nous nous sommes fait dorloter trop longtemps. Nous avons eu trop de facilité. Nous ferions mieux de nous mettre à avancer. Il est plus tard que vous ne le pensez, souvenez-vous-en. (FIN DE CITATION)

 

*       *       *       *       *       *       *

 

   Avant d’apporter ma petite contribution, il me plaît de rappeler à toute l’assistance que nous ne sommes pas ici pour imposer les uns aux autres nos points de vue respectifs, mais dans le respect de l’autre, nous voulons partager les grâces que le Dieu de diversités a répandues dans Son Corps. Et compte tenu de l’importance du sujet et de son indéniable profondeur, il serait peut-être indiqué que nous fassions preuve de maturité, de sérieux et de sens de responsabilité dans son traitement. Ecoutez William Branham nous en avertir :

 

LES INSTRUCTIONS DE GABRIEL A DANIEL - § 69    Maintenant, je vais demander à Doc s’il veut bien m’installer le tableau, là, ce soir, pour que je puisse représenter ça. Je ne veux pas que vous le manquiez. Maintenant, vous devez faire l’étude avec moi, et la faire en profondeur, sinon vous allez le manquer. Et je veux dessiner ça ici, au tableau, alors apportez un crayon et du papier, et notez les dates, les temps, et tous les renseignements. (FIN DE CITATION)

 

            En traitant du sujet "Les 70 Semaines de Daniel", notre prophète en souligne l’importance. Il dit :

 

LES INSTRUCTIONS DE GABRIEL A DANIEL - § 27    Et maintenant, je pense que si les enfants veulent aller dans leurs classes...ou bien, sont-ils déjà sortis ? [Frère Neville dit : “Non, ils ne peuvent pas. Nous ne pouvons pas en avoir ce matin, il y a trop de monde.”--N.D.É.] Le pasteur dit que, vu qu’il y a beaucoup de monde, on a rempli les classes, ce qui fait qu’on ne peut pas faire l’école du dimanche pour les petits. Et nous serions contents, là, que vous les petits, vous montriez de la bonne volonté, parce que ce matin nous avons, nous attaquons un Message vraiment capital qui, j’en suis sûr, va être très important pour votre père et votre mère, et pour vos bien-aimés qui sont ici, et même pour vous, les petits. Alors, nous l’abordons avec un grand respect. (FIN DE CITATION)

 

   William Branham, malgré qu’il souligne, et à plusieurs reprises, que les 70 Semaines de Daniel ne concernent qu’Israël, le peuple de Daniel, et Jérusalem, sa ville sainte, il ne perd pas de vue l’impact de cette vision et de cette prophétie sur l’Eglise des nations, d’autant plus que tout ce qui s’applique à Israël, l’église naturelle, s’applique fondamentalement au même titre à l’Eglise spirituelle. Cette remarque est capitale, et nous y reviendrons dans un instant.

 

LES INSTRUCTIONS DE GABRIEL A DANIEL - § 29    Dimanche prochain, si le Seigneur le veut, je voudrais établir la raison et le temps des Sept Âges de l’Église, où ils se situent dans le temps, et où nous en sommes aujourd’hui. Ça, ce sera dimanche matin prochain, si le Seigneur le veut. (FIN DE CITATION)

 

JE SERAI AVEC TOI COMME J’AI ÉTÉ AVEC MOÏSE - 11.09.1960 JEFF., IN, USA - § 18    Maintenant, hier soir, nous avons voyagé avec les enfants d'Israël, tout le long du chemin depuis l'Égypte, jusqu'à ce que nous les ayons vus entrer à Kadès. Oh ! quelle grande leçon ! Quelle grande chose, lorsque nous avons comparé l'église naturelle à l'église spirituelle ! Dieu traitant avec Israël dans le naturel, et avec l'église en ces jours-ci, alors qu'Il appelle hors des nations un peuple pour Son Nom. Il traite avec ceux-là dans le spirituel comme Il traitait avec ceux-là dans le naturel. Elles sont juste en parallèle l'une avec l'autre. Tout ce que Dieu a fait avec eux, et tout ce que Dieu a fait pour eux, et tout ce qu'ils ont fait en réponse, cela nous est laissé à titre d'exemple. Et nous voyons que jusqu'ici la Parole a été accomplie exactement de la même façon. Comment, dans le naturel, lorsqu'ils avaient une victoire, une petite, ils s'installaient pour se réjouir, et pour crier et danser et louer Dieu, juste comme l'église l'a fait, et maintenant ils ont attendu quarante ans l'ouverture de quelque chose d'autre. (FIN DE CITATION)

 


 

 

 II.   LES 70 SEMAINES A VOL D’OISEAU

            Nous croyons,  et nous voyons aujourd’hui que la prophétie de William Branham s’est accomplie, qui dit :

 

LA SOIXANTE-DIXIEME SEMAINE DE DANIEL - § 67.b   Et c’est dans ces derniers jours que Dieu va révéler ces secrets à l’Église. Il ne l’a pas fait auparavant. Et s’Il ne l’a pas fait, c’est pour que l’Église continue à veiller et à prier tout le temps, en ne sachant pas quand ça allait arriver. Mais, vous vous souvenez, dans Daniel 12, Il a dit : “Le sage comprendra, au dernier...en ce dernier jour.” Voyez? Cela lui a été donné.

 

§ 68    L’Esprit de sagesse entre dans l’Église pour faire connaître à l’Église, par la révélation du Saint-Esprit, Il fait entrer l’Église et Il révèle le jour où nous vivons. Tout comme Gabriel est venu à--à Daniel, le Saint-Esprit vient à l’Église dans les derniers jours, pour révéler ces grandes choses secrètes, profondes. Comprenez-vous maintenant? [L’assemblée dit : “Amen.”--N.D.É.]  (FIN DE CITATION)

 

    En lisant les 70 Semaines de Daniel, nous constatons que le prophète a fait beaucoup de grandes déclarations, dont certaines ont été corrigées par la suite, à la faveur de l’ouverture des Sept Sceaux auxquels, d’ailleurs, il rattachait inlassablement l’étude de la vision et de la prophétie de Daniel.

 

LES INSTRUCTIONS DE GABRIEL A DANIEL - § 1      Que le Seigneur te bénisse, frère. Bonjour, mes amis. Il fait très chaud pour être dans le tabernacle ce matin, mais c’est très glorieux d’être ici. Si content que nous ayons pu--ayons pu venir aujourd’hui pour cette réunion. Et j’avais annoncé que j’allais faire une étude, là, sur les Soixante-dix Semaines de Daniel. C’est pour faire le lien avec le reste du Message, pour qu’après je puisse prendre les--les Sept Sceaux. Il y a Sept Sceaux, Sept Fléaux, Sept Trompettes, Trois Malheurs, la femme dans le soleil, le diable rouge qui est précipité, les cent quarante-quatre mille qui sont scellés; tout cela arrive dans cette période-là. Alors j’ai pensé qu’il faudrait que j’introduise ceci en premier. (FIN DE CITATION)

 

LES SIX BUTS DE LA VISITE DE GABRIEL A DANIEL - § 52   Nous pourrions nous attarder longtemps là-dessus, mais je ne veux pas me mettre à prêcher sur ce sujet-là. Je veux juste vous parler, pour que vous puissiez bien comprendre ce qu’il en est. Et, quand nous arriverons aux Sept Sceaux, alors vous avancerez facilement dans l’étude de l’Église, des Sceaux, des Fléaux, et nous saurons à quoi nous en tenir. Bien.

 

§ 136   Écoutez, maintenant, pour terminer. Les Sept Sceaux, les Sept Trompettes, les Sept Coupes, les Trois Malheurs, la femme dans le soleil, le diable, ou le dragon rouge, qui est précipité, tout cela arrive pendant ce temps-là, au cours de la période de la grande Tribulation. Ne l’oubliez pas. Toutes ce choses se produisent pendant ce temps-là. (FIN DE CITATION)

 

LA SOIXANTE-DIXIEME SEMAINE DE DANIE - § 193   Tout ce que nous voyons maintenant va nous aider, par Sa grâce, alors que nous tenterons d’aborder ces derniers Sept Sceaux. Vous voyez où nous aurions passé à côté? D’Apocalypse 6.1 à Apocalypse 19.21, nous aurions passé à côté, parce que, voyez-vous, nous aurions essayé d’appliquer ça là-bas, dans l’âge des nations, alors que, voyez-vous, c’est dans cet âge-ci. [Frère Branham se réfère au schéma qui se trouve au tableau.--N.D.É.] Voyez?

 

§ 226   Maintenant, qu’est-ce qui doit venir ensuite ? Les Sept Sceaux, maintenant. Nous les aborderons sans tarder, quand le Seigneur le permettra. Quand ce sera, ça, je ne sais pas. Quand Il jugera bon de l’apporter, à ce moment-là nous entrerons là-dedans. Alors, nous ferons une longue, longue réunion, parce qu’il faudra prendre du chapitre 6 jusqu’au chapitre 19 pour voir tout ça, et vu la lenteur avec laquelle j’avance...  (FIN DE CITATION)

 

  Nous pourrions citer entre autres ce qu’il dit quant à :

 

1° Satan, en tant que détenteur du Titre de propriété incontestable, c’est-à-dire du Livre de Vie de l’Agneau ("Les Instructions de Gabriel à Daniel" - § 57). Dans les Sept Sceaux, pourtant, il dit que Satan ne pouvait nullement toucher à ce Livre de ses sales mains. ("Le Sixième Sceau" - § 128).

 

2° Les Sept Sceaux qui n’ont rien à voir avec l’Eglise, c’est pour Israël, et ils s’ouvrent au temps de la Grande Tribulation  ("Les Instructions de Gabriel à Daniel" - § 114 ; " Six buts de la Visite de Gabriel à Daniel" - § 136). Cependant, nous savons qu’après le changement de dispensation intervenu à la Venue de l’Ange Puissant, le 28 Février 1963, William Branham ramène tous les Sceaux à l’Eglise et toutes les Trompettes à Israël.

 

 LA FETE DES TROMPETTES - §  145   Or, la raison pour laquelle ces Sept Trompettes ne s’appliquent pas à cette Église-ci ni à cet âge-ci, c’est parce que c’est uniquement pour Israël. C’est l’appel, pour le rassemblement des gens. Et, bon, il n’y a qu’une chose dont je veux que vous saisissiez le sens, dans quelques minutes, c’est de voir pourquoi ceci ne s’applique pas à cet âge où nous vivons; les Sept Trompettes. (FIN DE CITATION).

 

RECONNAITRE VOTRE JOUR ET SON MESSAGE - § 35    Or, en fait, ces cinquante jours, ils correspondaient exactement à sept sabbats. Et les sept sabbats représentaient les Sept Âges de l’Église, alors que devait se faire l’appel, pendant la période de la fête pentecôtiste, de la Pentecôte, pour appeler un peuple à sortir des nations pour qu’il porte Son Nom.

 

     Maintenant, à la fin de ces sept sabbats, qui ont eu lieu, ce devait être le Jour de l’Expiation, ce qui correspondait aux Sept Trompettes. Et les Sept Trompettes, c’était pour publier un jour de deuil, revenir au Sacrifice, ou, à l’Expiation. Nous voyons donc que, Israël, les Sept Trompettes, c’était uniquement pour Israël. (FIN DE CITATION).

 

LA FETE DES TROMPETTES -  § 57   Maintenant, souvenez-vous, Dieu est la Parole et, à chaque âge, Il a assigné la Parole qui était destinée à chaque âge qu’il y aurait sur terre. Il L’a donnée à l’âge de l’église, et les Sept Sceaux ont révélé tout ce qu’il En était. Voyez ?

 

§  70   Et maintenant, au long des âges de l’église, ils ont fait pareil. Et les Sept Sceaux doivent révéler tous les mystères qui sont restés en suspens pendant ce temps-là, parce que nous n’avons pas eu de prophètes, et la Parole ne vient pas aux réformateurs. Aux prophètes !

 

§  134   Ceci, c’est la révélation complète de Jésus-Christ. [Frère Branham donne une petite tape sur sa Bible.--N.D.É.] Et les Sept Sceaux tenaient cachés les mystères, tout ce qu’il En était; et Ce doit être dévoilé, au dernier jour, à l’âge de Laodicée, à la fin du temps. Grâces soient rendues à Dieu! C’est ce qui mène à terme le Message à l’Église. C’est ce qui Le mène à terme. En regardant en arrière, et en voyant ce qui a été, et en voyant à quoi tout cela a abouti, c’est ce qui Le mène à terme, l’âge de l’Église. (FIN DE CITATION).

 

3° Israël à qui il restera encore une semaine, c’est-à-dire 7 ans, après le départ de l’Eglise ("La Soixante-dixième Semaine de Daniel" - § 189, 192). Après l’ouverture des Sceaux, le prophète est catégorique : Il reste seulement une demie semaine, soit trois ans et demi, et non sept ans.

 

LE SEPTIEME SCEAU - § 185  Maintenant: "Quand", Il a dit, "vous verrez les Juifs commencer à pousser leurs bourgeons là-bas", quand cette Israël commencera à revenir, à rentrer dans son pays. Quand elle arrivera là-bas, (l'Eglise est prête à partir dans l'Enlèvement), il ne reste plus que trois ans et demi jusqu'à la fin de ce vieux monde, et celui-ci se retrouve dans le chaos, et voilà le Millénium qui arrive, pour la nouvelle -- nouvelle terre. Il a dit: "A la porte!" Or, mille ans sur la terre, c'est seulement un jour pour Dieu. Alors, trois ans et demi, ça correspondrait à quoi? C'est seulement une question de secondes, dans le temps de Dieu. Voilà la raison pour laquelle Il a dit: "C'est à la porte." (FIN DE CITATION).

 

   Tout ceci pour dire et montrer la nécessité de raccorder ces 70 Semaines de Daniel, et surtout la 70è, avec le Message de l’heure qui est les Sept Sceaux, car c’est autour de cette 70è Semaine que s’articule tout cet enseignement.

 

    En bref, le prophète ressort que les 70 Semaines de Daniel se divisent en 3 périodes ("La Soixante-dixième Semaine de Daniel" - § 61) :

 

  • Une première période de 7 semaines, soit 49 ans, laquelle va du 14 Nisan (Mars) de l’An 445 av. J.-C., date à laquelle le roi Artaxerxès signa l’édit autorisant de rebâtir Jérusalem, à l’An 396 av. J.-C. ("La Soixante-dixième Semaine de Daniel" - § 64).
  • Une deuxième période de 62 semaines, soit 434 ans, allant de 396 av. J.-C. à l’An 30 ap. J.-C. marquant l’entrée en scène du Messie.
  • Enfin une troisième période d’une semaine, c’est-à-dire de 7 ans, les 7 dernières années de l’histoire d’Israël avec son Dieu.

 

Remarque : En réalité, le calcul de la Bible donnerait plus précisément 575 ans jusqu’au Messie, au lieu de 583 ans pour 69 semaines. Ceci est dû aux variations des calendriers astronomique, grégorien, julien, et chrétien. Le calendrier de Dieu, cependant, compte 30 jours par mois, et 360 jours par année.

    Ce qui nous importe ici le plus, c’est la 70è semaine, car c’est là que commence et s’achève l’histoire de l’Eglise des nations. Après avoir déclaré dans les "70 Semaines de Daniel" qu’il resterait une semaine (7 ans) aux Juifs après le départ de l’Eglise, Frère Branham affirme avec force explications qu’il n’en restera que 3 ans et ½, car la première moitié de cette dernière semaine s’est écoulée aux jours de la prédication de notre Seigneur Jésus-Christ. Et c’est ce que nous croyons, car croire autrement ferait durer 7 ans les Noces de l’Epouse, ou alors la ramènerait sur la terre pendant la Grande Tribulation, ou encore la garderait sur la terre jusqu’à l’heure de la confirmation de l’alliance entre Juifs et Rome. Il restera effectivement trois ans et demi à Israël, quand l’Eglise sera partie.

    Notre objectif n’étant pas l’étude de l’histoire des Juifs à proprement parler, mais plutôt, nous servant de cette horloge de Dieu, de circonscrire l’étape présente de notre propre histoire en tant qu’Epouse de Christ, afin de préparer les gens pour l’Enlèvement littéral, nous passerons donc directement à "la double brèche" ouverte au milieu de la 70è semaine des Juifs pour permettre aux nations d’entrer dans le Royaume, et de la 70è semaine des nations pour faire venir l’épouse juive.

    Entre la crucifixion, l’ensevelissement et la résurrection du Christ d’une part (ce qui marque la fin de la première moitié de cette 70è semaine), et d’autre part le début de sa deuxième moitié qui coïncide avec le départ de l’Epouse dans la gloire, il y a environ 2000 ans consacrés aux nations, d’entre lesquelles Christ prélève une Epouse sans tâche, ni ride, ni rien de semblable.

  C’est ici l’occasion pour nous de rappeler qu’Israël est un type parfait de l’Eglise chrétienne. En d’autres termes, tout ce qui en est dit et qui concerne Israël concerne au même titre l’Eglise des nation, de même que tout ce qui concerne Christ concerne pareillement Son Epouse. Et c’est l’une des puissantes clés de la Bible, dans la révélation de l’Age Oméga. Et si tel est le cas (et nous savons qu’il en est ainsi), nous pouvons donc affirmer sans risque de nous tromper, que les 70 Semaines de Daniel parlent non seulement d’Israël, mais aussi et surtout, pour nous, de l’Eglise-Epouse de Jésus-Christ. C’est sous cet angle de vue que je vous convie, mes frère dans le ministère, de sonder les Ecritures pour voir la position de l’Eglise-Epouse en rapport avec les 70 Semaines de Daniel, et l’heure dans laquelle nous vivons.

 

 


 

 

III.   LES DEUX BRECHES

    Nous avons déjà dit qu’après la mort, l’ensevelissement, la résurrection et l’enlèvement de notre Seigneur Jésus-Christ, Dieu a pratiqué une brèche afin de faire entrer ceux des nations. C’est aussi pour cette raison qu’Il a aveuglé volontairement Ses propres enfants qui ne purent ainsi Le reconnaître.

 

Jérémie 5 : 21 :        « Écoutez ceci, peuple insensé, et qui n`a point de coeur! Ils ont des yeux et ne voient point, Ils ont des oreilles et n`entendent point. »

 

Ezéchiel 12 : 2 :        « Fils de l`homme, tu habites au milieu d`une famille de rebelles, qui ont des yeux pour voir et qui ne voient point, des oreilles pour entendre et qui n`entendent point; car c`est une famille de rebelles. »

 

Matthieu 13 : 15 :      « Car le coeur de ce peuple est devenu insensible; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, De peur qu`ils ne voient de leurs yeux, qu`ils n`entendent de leurs oreilles, Qu`ils ne comprennent de leur coeur, Qu`ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse. »

 

Actes 28 : 27 :          « Car le coeur de ce peuple est devenu insensible; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, De peur qu`ils ne voient de leurs yeux, qu`ils n`entendent de leurs oreilles, Qu`ils ne comprennent de leur coeur, Qu`ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse. »

 

Romains 11 : 8 : « Selon qu`il est écrit: Dieu leur a donné un esprit d`assoupissement, Des yeux pour ne point voir, Et des oreilles pour ne point entendre, Jusqu`à ce jour. »

     Dieu a suspendu le décompte du temps pour Israël depuis l’An 33 ap. J.-C., et cela jusqu’à ce que l’Epouse soit enlevée de la terre, car Dieu ne traite pas en même temps avec Israël et les nations.

 

LE PREMIER SCEAU - 18.03.1963 JEFFERSONVILLE, IN, USA - § 216 Et Dieu ne traite pas en même temps avec les Juifs et avec les Gentils. Il traite avec Israël en tant que nation, avec les Gentils en tant qu'individus. Ce ne sont pas les Gentils qu'Il a pris pour Épouse; Il a pris un peuple parmi les Gentils. Voyez? Donc, Il traite avec Israël en tant que nation. Et elle est déjà là-bas, en ce moment même, en tant que nation. (FIN DE CITATION).

 

LE SIXIÈME SCEAU - 23.03.1963 JEFFERSONVILLE, IN, USA - § 115 Souvenez-vous, Dieu a aveuglé leurs yeux. Et ils seront aveugles pendant longtemps, jusqu'à ce que l'Église des nations soit ôtée du chemin. En effet, Dieu ne traite pas avec les deux en même temps, parce que ce serait très contraire à Sa Parole. (FIN DE CITATION).

     La brèche ainsi ouverte commence avec le grand déversement du Saint-Esprit à la Pentecôte, à l’Age Alpha, qui dura 20 ans environ, de 33 à 53 ap. J.-C., année marquant le début des âges de l’église. Ce premier Age, ou "Age Zéro", était en dehors des Ages de l’Eglise et s’inscrivait en droite ligne de la pure Parole.

     Ensuite, d’Ephèse à Laodicée, les âges de l’église se succédèrent les uns aussi imparfaits, sinon plus, que les autres, pour aboutir à un « black out » total à l’âge de Laodicée où Christ se trouve être rejeté hors de Sa propre Eglise. Laodicée, nous dit William Branham, est l’âge pentecôtiste. Et toujours selon William Branham, cet âge de la pentecôte a connu un grand réveil de dons spirituels, qui a balayé le monde pendant 15 ans, de 1946 où le prophète a reçu sa première commission, à 1961, la fin de ce réveil dans le monde entier. L’âge pentecôtiste lui-même se terminera environ deux ans après la fin du réveil des dons, c’est-à-dire en 1963, quand William Branham reçoit sa deuxième commission et son mandat de prophète-messager de l’alliance pour l’Epouse, avec le ministère de l’infaillibilité et le Message Pierre de faîte, à la Venue de l’Ange Puissant Céleste, le 28 Février 1963, telle que décrite dans Apocalypse 10, le "Cœur du Livre de l’Epouse".

 

LES INSTRUCTIONS DE GABRIEL A DANIEL - § 112.b   Et ça va se passer exactement comme ça, aussi sûr que je suis ici devant vous. Et Il l’a fait de telle manière, Il a complètement caché ça, Il l’a complètement caché à l’Église. Oh, quand nous allons nous mettre à étudier ça, ces six choses à comprendre, et qu’Il a complètement caché ça à l’Église, pour que l’Église soit constamment aux aguets, à chaque minute, puisqu’Elle ne savait pas quand Il viendrait. Mais maintenant, l’âge de l’Église est presque terminé, alors tout est prêt pour Sa venue, là, ça se prépare. (FIN DE CITATION).

    Et Dieu, qui est parfait et qui ne change pas, a veillé à octroyer aux nations le même temps de grâce qu’aux Juifs. Frère Branham dit :

 

LA SOIXANTE-DIXIEME SEMAINE DE DANIEL - § 75   Or ceux des nations, il n’y a pas eu de temps fixé pour eux. Il est seulement dit : “Le temps des nations.” Nous voyons que même Jésus n’a pas fixé de temps pour eux. En effet, nous voyons ici dans Luc 21.24 qu’Il a dit : “Ils fouleront aux pieds les murailles de Jérusalem jusqu’à ce que les nations...” Je vais vous le citer. Je le citais seulement de mémoire. Je vais vous le lire, parce que ça va être sur bande, là, et nous voulons être bien sûrs de le dire comme il faut. Très bien, si vous voulez le prendre avec moi, dans Luc 21.24. J’ai étudié ça du mieux que j’ai pu, pour que ce soit clair.

 

Ils tomberont sous le tranchant de l’épée, ils seront emmenés...

 

De qui parle-t-Il? Des Juifs. C’était la destruction du temple en 70 ap. J.-C.

 

...ils seront emmenés captifs parmi toutes les nations,...

 

Souvenez-vous-en, là, pas seulement à Babylone, pas seulement à Rome, mais dans “toutes les nations”. C’est là que les Juifs sont aujourd’hui, dans “toutes les nations”.

 

...et Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations, jusqu’à ce que le temps des nations soit accompli.

 

§ 76    Donc, il y a un temps fixé, mais personne ne sait quand ce sera. Voyez? C’est un mystère, voyez-vous, le temps des nations. Mais les Juifs... Donc, nous ne pouvons pas connaître le temps en regardant l’Église, si Elle a rétrogradé ou si Elle avance, ou par ce qu’Elle fait. On ne peut pas savoir par là. Mais regardez les Juifs, le voilà, le calendrier du temps. Vous voyez? À eux, Dieu leur a fixé un jour, une heure et un temps bien précis, mais Il ne l’a jamais fait pour les gens des nations. Il l’a fait pour les Juifs, donc observons les Juifs, et alors nous saurons où nous en sommes.

 

§ 195  Une déclaration saisissante! Depuis le moment où Dieu avait fait la promesse à Abraham... Ne manquez pas ceci. Depuis le moment où Dieu avait fait la promesse à Abraham, Genèse 12.3, jusqu’au moment où Christ a été rejeté, en 33 ap. J.-C., par les Juifs, d’après Galates 3.16 et 17, et d’après la chronologie d’User, U-s-h-e-r, la chronologie des Hébreux selon Usher, la puissance de Dieu a été avec les Juifs pendant exactement mille neuf cent cinquante-quatre ans. Dieu a traité avec les Juifs pendant mille neuf cent cinquante-quatre ans, d’après la chronologie des Juifs et d’après Galates 3.16 et 17. J’ai bien d’autres passages de l’Écriture, mais je donne seulement ceux-là.

 

Ensuite, après qu’ils ont rejeté Christ, Il s’est tourné vers ceux des nations pour y choisir un peuple qui portât Son Nom. Vous voulez un passage de l’Écriture là-dessus, où ça se trouve? Actes 15.14.

 

§ 196  Maintenant, si on calcule le temps, on voit qu’il nous reste exactement (écoutez) dix-sept ans, et il nous aura été alloué le même espace de temps, avec Dieu qui traite avec nous dans la puissance du Saint-Esprit, depuis l’an 33 av. J.-C. jusqu’en 1977. Le même espace de temps de mille neuf cent cinquante-quatre ans, Dieu qui traite avec nous comme Il a traité avec les Juifs. Qu’est ce que vous dites de ça !

 

§ 197  Maintenant, notez dans votre carnet un petit passage de l’Écriture, là, que je veux vous donner. Lévitique 25, en commençant au verset 8. Dieu faisait sonner le jubilé tous les quarante-neuf ans. La cinquantième année, c’était le jubilé. Nous savons ça. Nous le comprenons. Depuis le premier jubilé de Lévitique 25.8, en 1977 ce sera le soixante-dixième jubilé, ce qui donne exactement trois mille quatre cent trente ans. Jubilé, ça veut dire “On monte! La délivrance!”

 

   Oh, nous attendons la venue du Millénium, jour béni

 

   Où notre Seigneur viendra chercher Son Épouse qui L’attend;

 

   Oh, la terre crie, soupire après ce jour de délivrance

 

   Où notre Sauveur reviendra sur la terre.

 

§ 198  Avez-vous saisi ça? [L’assemblée dit : “Amen.”--N.D.É.] Dieu a traité avec nous pendant exactement le même espace de temps qu’Il a traité avec les Juifs. À partir du moment où Il a fait la promesse à Abraham, jusqu’à ce que le Messie soit rejeté, en 33 ap. J.-C., ça donne mille neuf cent cinquante-quatre ans. Et maintenant, il nous reste dix-sept ans. On a eu environ mille neuf cent trente ans et quelques. Il nous reste dix-sept ans jusqu’en 77, où ce sera le soixante-dixième jubilé, depuis le début des jubilés. Et qu’est-ce que ce sera? Oh, frère! Soyez bien attentifs, là. Ne manquez pas ça. Ce sera le jubilé du départ de l’Épouse des nations, quand Elle montera, et du retour de Christ vers les Juifs, quand ils sortiront de l’esclavage. Amen! Vous le voyez, n’est-ce pas? Ils sont venus du monde entier se rassembler là-bas pour ce jour-là. Oh! la la! Vous voyez où nous en sommes? Nous ne savons pas à quel moment ça pourrait arriver. Nous sommes au temps de la fin.

 

§ 213.b   Et sans savoir, Dieu connaît mon cœur, je ne l’ai pas su avant hier, que 1977, c’est le jubilé, et qu’il se sera écoulé exactement le même espace de temps que ce qu’Il avait donné à Israël, et tout, à la fin. Alors, nous sommes... Et là, nous voilà à la fin de l’âge, la soixante-dixième semaine qui est sur le point de commencer. Nous ne savons pas à quel moment l’Église partira. Oh! la la! Qu’est-ce que nous pouvons faire, mes amis? Où en sommes-nous?  (FIN DE CITATION).

    Nous savons maintenant qu’il a été alloué aux Juifs 70 septaines d’années, soit 490 ans, pour toute l’histoire de leur voyage sur terre, entendez : de leur relèvement après la déportation à leur glorification à l’entrée du Millénium avec les 144 000. De même aussi, a-t-il été réservé aux nations 70 septaines d’années, c’est-à-dire 70 x 7 ans, soit 490 ans, de leur relèvement après les âges des ténèbres, à leur glorification à l’entrée du Millénium.

    Nous savons tous que l’Eglise elle-même est née à la Pentecôte, et que les âges de l’église des nations commencent en 53 ap. J.-C., avec l’apôtre Paul, à l’âge d’Ephèse. Nous savons aussi que Israël a existée avant l’exil comme un peuple libre, et qu’elle est allée en captivité pour s’être détournée de son Dieu, son Epoux, en 606 av. J.-C. ("Les Instructions de Gabriel à Daniel" - §72). Le même scénario s’est reproduit dans l’histoire de l’Eglise qui, ayant d’abord existé comme la maison de Dieu, s’est détournée de son Dieu et Epoux, Christ, pour s’unir au monde. C’est ainsi qu’elle est tombée en terre et est morte pendant les âges des ténèbres, où Dieu ne pouvait plus traiter avec elle pour un temps.

    Mais un édit fut signé par Dieu en l’An 1520, au début de l’âge de Sardes, lequel ordonnait de rebâtir l’Eglise, de relever l’Arbre-Epouse. Alors commencent les 70 Semaines de l’Eglise des nations, lesquelles, aussi, se divisent en 3 périodes : 7 semaines (49 ans), 62 semaines (434 ans), et 1 semaine (7 ans), soit 490 ans allant de 1520 à 2010.

 

LA SOIXANTE-DIXIEME SEMAINE DE DANIEL - § 65   Alors, voici comment j’en suis arrivé à ça, comment j’ai trouvé ce qu’il en était des jours. Bon, on a deux, trois calendriers différents. Si on reprend l’ancien calendrier astronomique, alors on voit que, dans le calendrier julien, il y a trois cent soixante-cinq jours et quart par année. Ils ont calculé ça avec le passage de Sardes et des autres étoiles, et tout. Ils ont calculé ça. Et on voit que, dans le calendrier romain, qui est utilisé actuellement, il y a trois cent soixante-cinq jours par année, d’après ce calendrier. Mais dans le calendrier chrétien, ou prophétique, on voit qu’il n’y a que trois cent soixante jours par année. Maintenant, vous vous demandez peut-être d’où vient cette confusion.

 

§ 109  Maintenant nous nous trouvons sans l’ombre d’un doute dans l’âge de Laodicée. Nous savons que nous y sommes. Nous avons passé par l’âge de Luther, nous avons passé par l’âge de Wesley, maintenant nous sommes dans l’âge de Laodicée, le dernier âge. Et nous comprenons que chacune de ces églises avait un messager. Nous avons vu ça. Les sept étoiles dans Sa main, qui étaient Sept Esprits qui sont sortis devant Dieu. Chacune avait un messager. Et nous avons continué et nous avons trouvé, par la Bible, ce que serait la nature de ce messager, quelle nature aurait ce messager. Et nous sommes allés trouver quel homme, dans l’histoire, avait cette nature. Et alors, une fois que nous avons trouvé l’homme qui, dans l’histoire, avait cette nature, voilà que nous avons vu que c’était lui le messager pour cet âge de l’église là. Alors, nous avons vu quel Esprit, et ce que cet homme a fait. Et nous avons vu qu’il était un saint rempli du Saint-Esprit, saint Irénée et tous les autres, et--et saint Colomba, et tous ces hommes remplis de l’Esprit. Et nous savons, par l’Écriture, que cette sorte d’Esprit là devait être sur cette sorte d’homme là, pour ce temps-là. Et c’est ça, donc ça ne peut pas être faux. Amen! Gloire à Dieu! Ça...

 

§ 133  Maintenant, regardez bien, l’âge de l’église... Écoutez bien maintenant. Ne manquez pas ceci. L’âge de l’église, à partir du début de la réforme, avec Luther, à l’époque où les pierres de fondement ont été posées, c’est-à-dire la doctrine des apôtres. Après, nous voyons qu’à mesure que les époques se sont succédé, d’un âge à l’autre, l’Église est devenue de plus en plus minoritaire. Jusqu’à ce qu’elle en arrive à... Luther a prêché la justification. À l’époque, le simple fait d’être, de confesser qu’on était chrétien, ils vous mettaient à mort, aux jours des martyres, des martyrs. 

 

§ 136  Maintenant, le ministère, depuis Luther jusqu’à la fin de la pentecôte, dans cette toute petite minorité, ici, en haut... C’est pour ça qu’il n’y a presque plus de Lumière dans cet âge-ci, là, sur le calendrier, sur le schéma. C’est l’âge pentecôtiste, la pentecôte; pas--pas les dénominations pentecôtistes, parce qu’eux, ils ont fait exactement comme ceux de Laodicée. Ce sont eux, les Laodicéens. Ils ont fait comme les Nicolaïtes, ils se sont organisés.

 

Mais la véritable Église, tout autour du monde, a pris forme, elle s’est rétrécie, jusqu’au point où un ministère tout à fait semblable à celui de Jésus-Christ est venu au milieu d’Elle. Maintenant qu’est-ce qu’ils ont? Comme ça, ils sont prêts. Maintenant, qu’est-ce qui vient ensuite? Cette Pierre rejetée, de la pyramide, qui s’est détachée de la montagne (sans quoi?) sans le secours d’aucune main. C’est Dieu qui L’a envoyée. Vous le voyez? [L’assemblée dit : “Amen.”--N.D.É.] Celui qui a été rejeté, la Pierre qui a été rejetée, est la tête de Ceci, c’est la tête, la pierre de faîte. Et Celui-là même qu’ils ont rejeté, tout au long de l’âge des nations, c’est Christ. Et Christ n’a pas été détaché et mis là, comme vicaire, ou fils de Dieu, ou quelque grand dignitaire de l’église. Il est le Saint-Esprit. Et le sommet de la pyramide, ce sera Christ, qui viendra. Vous le voyez? [“Amen.”] (FIN DE CITATION).

    Il y a 7 semaines et 62 semaines (7 + 62 = 69), ou 483 ans, qui vont de 1520 à 2003. C’est le temps qu’il a fallu à Dieu pour rétablir Son Eglise, temps qui correspond aussi aux 7 jubilés de l’Epouse, comme j’en parlais encore ici même, dans cette église locale, il y a quelques années, lors du jubilé du Pasteur Alossa. Le départ des jubilés de l’Epouse se situe à 1963, date de sa naissance, puis suivent les autres tous les 7 ans. Donc : 1963 – 1970 (1er) ; 1970 – 1977 (2è) ; 1977 – 1984 (3è) ; 1984 – 1991 (4è) ; 1991 – 1998 (5è) ; 1998 – 2005 (6è) ; 2005 – 2012 (7è). Et après le 7è jubilé, nous savons qu’arrive le Grand Jubilé qui, dit le prophète, est le départ de l’Eglise pour la gloire. Et ce Grand Jubilé sera le 10è grand jubilé et le 70è jubilé de sept ans de l’Eglise depuis l’âge de Sardes.

 

LA SOIXANTE-DIXIEME SEMAINE DE DANIEL - § 198  (…)  ce sera le soixante-dixième jubilé, depuis le début des jubilés. Et qu’est-ce que ce sera? Oh, frère! Soyez bien attentifs, là. Ne manquez pas ça. Ce sera le jubilé du départ de l’Épouse des nations, quand Elle montera, et du retour de Christ vers les Juifs, quand ils sortiront de l’esclavage. Amen! (FIN DE CITATION).

    Si l’année 2012 (la fin des 69 premières semaines) ou 2013 (la fin du 7è jubilé de l’Epouse) marque le début de la 70è semaine de l’Epouse (en tenant compte des variations des calendriers que nous utilisons aujourd’hui), alors il ne nous resterait plus qu’une seule petite semaine qui se terminerait entre 2019 et 2020. Sept ans pour l’Eglise des nations (!), au milieu desquels il n’est pas impossible que quelque chose arrive, et que la deuxième demi-semaine d’Israël commence. Remarquez que je ne dis pas que c’est ainsi, mais « Si » les choses étaient ainsi…

    Il ne serait pas superflu de souligner (et c’est important !) qu’au milieu de cette dernière semaine, le Prince, la Parole (ici l’Epouse des nations qui est le Fils de l’homme sous la forme Epouse), sera retranché, c’est-à-dire enlevé. Le Prince, Christ, la Parole, qui est aussi le Saint-Esprit, retient encore l’heure de la bête, jusqu’à ce qu’Il quitte la terre. Ceci, si c’est vrai (je ne dis pas que c’est comme ça ; mais alors, si c’était comme ça !), si c’est vrai, alors d’ici à quelques années, c’est-à-dire à tout moment à partir de maintenant, l’Epouse pourrait être retranchée, et ceci ouvrira en retour une brèche en faveur de la vraie Israël, le groupe du petit Benjamin.

 

LA SOIXANTE-DIXIEME SEMAINE DE DANIEL - § 118   Comment, mon frère pentecôtiste, comment pouvez-vous appliquer ça uniquement à ceux d’ici, de l’Âge de l’Église de Laodicée?

 

     Ils sont là, endormis, dans chacun de ces âges, ils attendent. “Et nous les vivants, le petit groupe qui reste, ici, qui serons restés vivants jusqu’à...l’avènement du Seigneur, nous ne ferons pas obstacle à ceux qui se sont endormis. Car la trompette de Dieu sonnera, et les morts en Christ ressusciteront premièrement; et nous serons tous ensemble enlevés avec eux.” Amen! “Avec eux”, nous sommes ici, c’est ici que nous nous retrouvons, “pour aller à la rencontre du Seigneur dans les airs.” Et voilà. Où en sommes-nous? Juste ici. Où le Messie a-t-Il été retranché? Exactement où la Parole l’avait dit. Quand commencera cette soixante-dixième semaine? Précisément après que cette Église aura été retranchée. Alors Dieu se tournera de nouveau vers les Juifs.

   Et si cela est la vérité, comme je pense que cela pourrait très bien aussi l’être malgré tout scepticisme, si c’est la vérité, même approximativement, où en sommes-nous alors, mes frères ? Quelle heure est-il ? A quelle heure vivons-nous ? Nous savons que si c’est vrai (sauf si c’est faux de bout en bout !), mais si c’est vrai, même à 75 %, alors toutes les promesses de la Bible sont accomplies.

 

  • Israël est à nouveau dans sa patrie. Dieu a pris 40 ans pour les chasser de leur terre, et maintenant, Il a pris à nouveau 40 ans pour les y ramener ("La Soixante-dixième Semaine de Daniel" - § 99, 100, 114) ;
  • La maquette du temple est prête, attendant seulement que la mosquée d’Omar soit bombardée ;
  • Ariel Sharon appelle les Juifs de l’Occident à rentrer en Israël. Il concède les territoires des colons juifs, afin de pouvoir repousser les Philistins hors de Jérusalem et s’approprier l’esplanade du temple. Il fait construire un mur de séparation et de protection afin d’isoler ces terroristes de Palestiniens.
  • Mélodie, la vache rousse, est trouvée, dit-on, et elle est en sécurité, pour servir de sacrifice pour la dédicace du Temple du millenium et l’entrée du Grand Prince.
  • Après que le Fascisme et le Nazisme aient fondu dans le Communisme, voilà que très bientôt le Communisme lui-même va entrer dans le Catholicisme avant de détruire la capitale de ce dernier. C’est ainsi dit William Branham. ("La Soixante-dixième Semaine de Daniel" - § 219-220).
  • Les nations et leurs dénominations font des mains et des pieds pour donner à la bête une image qui sera sa réplique : l’œcuménisme. C’est lui qui fera la guerre aux saints, fermant leurs églises, les pourchassant, les persécutant, les tuant…
  • L’économie du monde régresse rapidement et dangereusement, pour bientôt s’écrouler. Ce sera alors le moment pour le super homme (le pape) de se positionner comme l’homme de la situation pour la relever.
  • Le pape Jean-Paul II a préparé le terrain d’une alliance entre Juifs et Rome, en demandant pardon aux Juifs pour le rôle joué par l’église dans le génocide du peuple juif. Benoît XVI, vieux, malade et très peu aimé, va certainement consolider ces acquis avant de laisser la place, dans un bref délai, à la bête qui CONFIRMERA (et non établira) L’ALLIANCE D’UNE SEMAINE.
  • Après la mort du pape-soleil, l’église de Rome a élu un pape-blindé (un ancien nazi) afin de poser les bases d’une nouvelle inquisition, selon les prophéties.
  • L’accalmie même entre Juifs et Philistins (Palestiniens) n’augure pas davantage de bonnes choses. C’est plutôt un signe supplémentaire qui confirme que le temps des nations est presque complètement écoulé.
  • L’Evangile du Royaume, le Message de l’heure, est déjà prêché sur toute la terre habitée.
  • Le 3è Pull est à l’œuvre dans le Corps-Epouse-Parole ;
  • L’Epouse de tous les âges, les vivants et les morts, est ressuscitée et se tient debout aujourd’hui sur ses pieds, comme une grande armée invincible de Dieu.
  • Les Sept Tonnerres, ces révélations des mystères contenus dans les Sept Sceaux, ont donc déjà fait entendre leurs propres Voix, et sont révélés à l’Epouse. Ils sont révélés, parce que toutes les promesses à l’Epouse de cette heure reposent dans ces Tonnerres, à savoir : la naissance de la pure et pleine Parole, la résurrection des morts et des vivants en Christ, le rassemblement de l’Epouse, son réveil, la Foi de l’Enlèvement, son union avec sa Tête, sa préparation pour l’Enlèvement, la révélation du Nom nouveau du Seigneur, et j’en passe…

   Nous croyons qu’aujourd’hui, plus que jamais, nous devrions faire nôtres ces paroles de William Branham, notre prophète-messager, je cite :

 

" Oh, si seulement il ne faisait pas si chaud, nous continuerions, nous passerions toute la semaine sur le--le Livre de l’Apocalypse. Je L’aime tellement. Je passe tout mon temps dedans." ("Les Six Buts de la Visite de Gabriel à Daniel" - § 11).

    Le Livre de l’Apocalypse nous montre entre autres que la 70è semaine de l’Epouse a déjà commencé, et qu’au milieu de la semaine, elle sera retranchée, car l’autre moitié, elle la passera aux Noces avec l’Agneau dans la gloire, pendant que la bête et son image séviront sur la terre, et que Moïse et Elie appelleront les 144 000, l’épouse juive. Ce Livre nous permet aussi de voir que la Seconde Venue du Seigneur prophétisée dans les 70 Semaines de Daniel s’est déjà accomplie, et que le Mariage de l’Agneau a déjà eu lieu. Or, nous savons qu’il n’y a pas de mariage possible entre l’Epoux Céleste et l’Epouse terrestre tant que les Sept Tonnerres ne sont pas révélés, puisque ce sont ces Sept Tonnerres qui, vers la fin de l’âge des nations, introduise l’Age de l’Epouse et ramènent littéralement les cœurs des enfants vers les pères apostoliques. S’il n’en est pas ainsi, alors nous serions encore à l’âge pentecôtiste. Où en sommes-nous ? A l’âge pentecôtiste ou dans un Nouvel Age, un Nouveau Jour, une Nouvelle Chose, avec un Nouveau Message et un Nouveau Messager, comme nous l’a dit notre Eliezer ? Ou alors, le prophète nous aurait-il trompés ? Pour notre part, nous croyons que le grand Sceau de Dieu, le grand Mystère caché dès les âges et les générations, est maintenant parfaitement révélé à la Dame Elue. Ecoutez le prophète le dire sans ambages :

 

LES SIX BUTS DE LA VISITE DE GABRIEL A DANIEL - § 114    Vous saisissez? [L’assemblée dit : “Amen.”--N.D.É.] Oh! la la! Bon, donc, Paul qui parle. Le temps où le Sceau de Dieu est dévoilé, Son Esprit, Son Nom, Sa grâce, tous ces autres glorieux mystères qui sont proclamés en ce moment, les dispositions pour que Son Église parte dans l’Enlèvement; c’est le déversement du Saint-Esprit qui a produit ceci. C’est ce qu’Il a fait dans les derniers jours. (FIN DE CITATION).

 

QUELLE ATTRACTION SUR LA MONTAGNE - § 152  Et le Dieu du Ciel a promis que le temps du soir aurait les Lumières du soir. IL Y A TROIS ANS, CE MYSTERE ETAIT UNE PROPHETIE : "Monsieur, quelle heure est-il ?" MAIS MAINTENANT, C’EST DE L’HISTOIRE. C’EST DU PASSE. LA PROMESSE S’EST ACCOMPLIE. Monsieur, quelle heure est-il, et quelle est cette attraction ? Dieu, qui accomplit Sa Parole ! Il est le même hier, aujourd’hui et pour toujours. (FIN DE CITATION).

    Nous vous avons fait remarquer que William Branham lie intimement ces 70 semaines aux Sept Sceaux. C’est le trait d’union entre l’Exposé des Sept Ages de l’Eglise et la Révélation des Sept Sceaux. Or, les Sept Tonnerres qui avaient été révélés à Daniel et dont la vision et la prophétie furent scellées, ne sont rien d’autre que les mystères contenus dans les Sept Sceaux, et qui ont été tous révélés dans ces 7 Sceaux.; "Questions et Réponses n° 4, du 30. 08. 1964 – Soir" Question n° 395 - § 78).

 

EXPOSE DES SEPT AGES DE L’EGLISE  -   page 319 § 2   Or, ce messager de Malachie 4 et d’Apocalypse 10.7 va faire deux choses. Premièrement : selon Malachie 4, il ramènera les cœurs des enfants aux pères. Deuxièmement : il révèlera les mystères des sept tonnerres d’Apocalypse 10, qui sont les révélations contenues dans les sept sceaux. Ce seront ces "vérités-mystères" Divinement révélées qui ramèneront littéralement les cœurs des enfants aux pères de la Pentecôte. Exactement. (FIN DE CITATION).

 

QUESTIONS ET REPONSES N° 4 - Questions n° 395 : Les sept tonnerres qui équivalent aux sept mystères ont-ils déjà été révélés ? Ont-ils été révélés dans les sept sceaux, mais ils ne sont pas encore – mais ne sont pas encore portés à notre connaissance comme étant les tonnerres ?

 

     Non, ils ont été révélés dans les Sept Sceaux ; c’est à cela que les Tonnerres se rapportaient. Ils Devaient révéler… Les Sept Tonnerres qui ont fait entendre leurs voix et personne ne pouvait comprendre ce que c’était… Jean savait ce que c’était, mais il lui fut interdit de l’écrire. Il dit : « Mais le septième ange, aux jours où il sonnerait de la trompette, les sept Mystères des Sept Tonnerres seraient révélés. » Et le septième ange est le messager du septième Age de l’Eglise. Voyez-vous ? (FIN DE CITATION).

    Il est par conséquent impossible de parler aujourd’hui des 70 Semaines de Daniel et de l’Eglise sans entrer dans la Chose même qui prépare et enlèvera l’Eglise-Epouse des nations, pour laisser la place à cette deuxième moitié de la 70è semaine des Juifs. 

 

 


 

 

QUELLE EST LA POSITION ACTUELLE DE L’EPOUSE DE CHRIST A LA LUMIERE DES 70 SEMAINES DE DANIEL ?

    Frère Branham relève six buts à la visite de Gabriel à Daniel, le premier messager de l’âge des nations. Ces six buts furent de même révélés à notre précieux Frère William Marrion Branham, en tant que dernier messager de l’âge des nations (nous ne comptons pas Jean qui fut envoyé aux Juifs). Le Premier et le Dernier, l’Alpha et l’Oméga sont identiques, ils sont un : c’est Christ se révélant Lui-même à Son Epouse par ces Sept Voix mystérieuses venues de l’éternité, les Voix des 7 Esprits de Dieu. Voici les 6 buts pour lesquels l’Ange de l’Eternel  est venu à William Branham, ce qu’accomplit l’Ange Puissant à Sa Seconde Venue, ce qui est le Message du temps de la fin.

 

Faire cesser les transgressions de l’Epouse, c’est-à-dire les impiétés de l’Eglise des nations qui s’était rendue impie tout au long des âges, par ses trafics avec le monde ("Six buts de la visite de Gabriel à Daniel" - § 44, 51-55, 78 ; "La Soixante-dixième semaine de Daniel" - § 223) ;

 

Mettre fin au péché de l’Epouse – Le péché, c’est l’incrédulité. Christ, à Sa Venue, a réglé le problème du péché pour Son Epouse, et une fois pour toutes. Il n’y a plus de péché dans l’Epouse devant Dieu. C’est l’Age de la Grâce parfaite par l’Alliance inconditionnelle de Dieu, par le canal de l’Amour parfait, lequel a uni l’Epoux et l’Epouse en UN. ("Six buts de la visite de Gabriel à Daniel" - § 57-58, 78, 84, 113) ;

 

Expier l’iniquité de Son Epouse – L’Epouse ne fait plus sa propre volonté, et elle se refuse de faire ce qu’elle sait ne pas devoir faire. Elle fait seulement la volonté de son Epoux, la Parole de l’heure. Et si elle n’a pas l’Ainsi dit le Seigneur, elle reste tranquille. ("Six buts de la visite de Gabriel à Daniel" - § 84, 89, 113 ; "Exposé des Sept Ages de l’Eglise" – page 164 § 6) ;

 

Amener la justice éternelle, afin que l’Epouse devienne la Justice même de Dieu Lui-même. Elle est juste pour l’éternité, non de sa propre justice, mais de Sa justice à Lui, une justice sans fin. ("Exposé des Sept Ages de l’Eglise" – page 30 § 2) ;

 

Sceller la vision et la prophétie – Pendant que Dieu Se révèle à Son Epouse, elle devient elle-même le Mystère de Christ révélé, puis caché à nouveau au monde. C’est pourquoi notre prophète dit : « Quand Il l’a ouvert (le 7è Sceau qui est Apocalypse 10, c’est-à-dire Christ sous la forme de l’Epouse… Quand Il l’a ouvert, révélé), Il l’a encore omis, caché. » ("Le Septième Sceau" - § 399). Ceci afin que le monde et ceux qui ne sont pas appelés à voir ne voient pas cette glorieuse révélation. Mais tous les élus de Dieu la verront et s’en iront à la maison. ("Six buts de la visite de Gabriel à Daniel" - § 107-108, 110) ;

 

Oindre le Saint des saints – Le Saint des saints, si nous avions le temps de l’approfondir, concerne à la fois les Juifs en tant que Temple du Millénium à Jérusalem, et l’Epouse des nations, car Elle est, Elle-même, ce Saint des saints qui sera oint de l’Onction de la Joie de l’Eternel. ("Six buts de la visite de Gabriel à Daniel" - § 117-118, 125, 129, 131).


 

 

IV. CONCLUSION

 

   Alors que nous terminons notre propos, chers frères dans le ministère, ne pensez-vous pas qu’il est grand temps que l’Eglise dans ce pays plonge ses regards et braque toute son attention dans les vraies choses, au lieu d’agir (ce que nous faisons, hélas !) à l’instar des Byzantins qui « conclavaient » paisiblement sur des futilités, alors que l’ennemi avait déjà assiégé la ville ? Oui, ils voulaient tirer au clair trois points tellement importants pour eux, qu’ils durent convoquer une convention de ministres pour parler des histoires de mouches et d’eau bénite, de sexe des Anges, des yeux de Marie :

 

   1° Si la mouche tombe dans l’eau bénite, est-ce l’eau bénite qui est souillée, ou est-ce la mouche qui est purifiée ?

   2° Quelle est la couleur des yeux de Marie ?

   3° Quel est le sexe des Anges ?

    Choses toutes qui, en réalité, n’étaient qu’un divertissement pour bambins ou pour bonnes femmes. Et pendant qu’ils devisaient en érudits sur ces « perd-temps » honteux, ils furent tous écrasés, et leur peuple avec eux.

    Si nous n’en tirons pas leçon, nous risquerons fort de devenir la réplique de ces pauvres Byzantins. L’Eglise, c’est-à-dire les vrais Ephésiens Quatre se doivent maintenant d’être dans un état d’urgence. Ils doivent étudier, et étudier encore, les points profonds de la Parole, piocher le Message pour aider le peuple à se préparer, et non de se complaire aux histoires où chacun fera étalage de ses œuvres et où le peuple et nous-mêmes gagnerons si peu, spirituellement parlant.

    Je propose que ce travail, l’histoire du Message au Cameroun, soit confié à des frères avertis, qui pourront alors faire la collecte et le recoupement des témoignages des principaux témoins de l’histoire, et au besoin les réunir autour d’une table. Et s’ils peuvent utiliser les moyens modernes pour en faire un DVD, le résultat sera encore plus appréciable et plus durable. Quelque chose qui passerait plus fidèlement à la postérité. Il y a même déjà un groupe de frères qui se proposent à ce travail. Il suffirait de grossir leur nombre de toutes les potentialités dont nous disposons en la matière dans nos différentes assemblées. Le peuple entier y gagnerait ainsi, au lieu de consacrer autant d’argent, d’énergies, de vies humaines et de potentialités, seulement pour le divertissement des ministres.

    Nous aimerions, si l’assemblée le voit bon, passer ces deux jours à creuser la Bible et le Message,  à la lumière des évènements modernes, pour SAVOIR, tant pour nous-mêmes que pour nos frères laïques ce que disent la Bible et le prophète quant à l’heure ultime dans laquelle nous vivons. Terminons ce propos en suggérant, si vous le jugez nécessaire, de demander au Pasteur Laurent AKONO, qui a déjà fait un travail de recherche appréciable sur ce sujet, de nous parler de "La 70è Semaine de Daniel, en rapport avec les évènements modernes rendus clairs par la prophétie". Je pense que nous devons évoluer dans l’Esprit de ce Messager, et laisser de côté tous les motifs égoïstes, politiques et de jalousie, pour tendre à ce qui édifie et positionne le peuple tout entier sur les solides bases de la pure et pleine Parole, le Message des Sept Tonnerres que nous prêchons tous, d’une manière ou d’une autre.

    Mon intention est d’attirer l’attention des sentinelles que nous sommes, et sur l’heure exacte qui est marquée sur le cadran du temps, et sur ce sujet vraiment capital pour l’Epouse aujourd’hui, sujet qui nécessiterait, par amour pour le Message et pour notre peuple, que nous consacrions tout le temps que le Seigneur voudra bien nous accorder ici, à cette seule chose qu’il est urgent de replacer dans son contexte spirituel au cœur du Livre de l’Epouse, c’est-à-dire dans Apocalypse Chapitre 10. Puissions-nous laisser le temps à tous ceux qui pourraient nous apporter quelque chose de plus de nous édifier pour la gloire de Dieu. Frère Branham dit que nous devons croire nos prophètes. Et pour les croire nous devons savoir ce qu’ils ont dit. Le cantateur aussi dit que "l’obéissance, c’est la foi".

 

LES INSTRUCTIONS DE GABRIEL A DANIEL - § 78    Et je voudrais vous faire remarquer que Daniel, même s’il était un étranger, même s’il avait été séparé de son peuple, séparé de son église, -- il n’avait pas de réunions du tout à l’église, pas d’église où aller, pas d’autres cantiques à chanter que ceux qu’il chantait tout seul, -- malgré tout ça, il est quand même resté attaché à ce que ce prophète avait dit. Amen! Amen!

 

§ 83.b  J’aime vraiment ça. Quand j’entends un prophète se tenir là avec un AINSI DIT LE SEIGNEUR DIEU, frère, c’est réglé. Pour moi, ça règle la question, il n’y a rien à ajouter.

 

§ 90   Je comprends aussi qu’il y aura des moqueurs, au dernier jour. Je comprends qu’une nation s’élèvera contre une nation, au dernier jour. Je comprends qu’il y aura des raz de marée, au dernier jour. Je comprends qu’il y aura des choses qui feront peur à voir, comme des soucoupes volantes dans le ciel, des choses mystérieuses, et que la peur fera défaillir le coeur des hommes. Ce sera un temps où on ne saura que faire, et les gens seront dans l’angoisse. Je lis qu’ils se rassembleront tous dans des organisations, dans des dénominations, et qu’ils formeront une confédération, au dernier jour. Je comprends que les femmes se couperont les cheveux, au dernier jour. Je comprends qu’elles s’habilleront court, et avec des talons hauts qu’elles feront résonner en marchant, au dernier jour. Je comprends que les moeurs seront très relâchées, au dernier jour. Je comprends que les prédicateurs seront de faux bergers, au dernier jour, qu’ils feront des compromis, et qu’au lieu de nourrir les gens de la Parole de Dieu, ils se tourneront vers des credos et toutes sortes de choses. Mais je comprends aussi qu’une Voix se fera entendre au dernier jour, qu’elle criera dans le désert, qu’elle appellera les gens à revenir au Message originel, à revenir aux choses de Dieu. Je comprends, par le Livre, que ces choses vont avoir lieu. (FIN DE CITATION).

 

LA SOIXANTE-DIXIEME SEMAINE DE DANIEL - § 222   N’êtes-vous pas heureux ? Revenons au Message, frère ! Revenons à l’original ! Revenons à la pentecôte ! Revenons à la vraie bénédiction ! Revenons au Nom de Jésus-Christ ! Revenons au baptême du Saint-Esprit ! Revenons aux signes et aux prodiges ! Revenons à la pentecôte ! Balançons l’organisation ! Revenons au Saint-Esprit ! C’est Lui notre enseignant.

 

§  224   Revenons au Message ! Revenons au commencement ! Revenons à ce que Paul enseignait ! Revenons au baptême à la façon dont lui, il baptisait! Il a vu des gens qui s’étaient fait baptiser de l’autre manière; il leur a dit de venir se faire rebaptiser. Il a dit : “Si un Ange du Ciel venait prêcher autre chose, qu’Il soit anathème.” Donc, revenons au Message, mon ami ! C’est le temps du soir. (FIN DE CITATION).

    Que le Seigneur de gloire nous inspire à faire le bon choix. Que Dieu vous bénisse, c’est ma prière.

 

                                                   Votre frère en Lui,

                                                     Jean-Paul Yoko à Belle Junior,

                                                     Pasteur

 

 

 

 

 

2011 Questions et réponses.
Powered by Joomla 1.7 Templates