L'ombre de la mort photographiée

ombrem

 -

     "Une dame est venu vers une soeur et lui a dit pendant la réunion en -- en Caroline, où nous avons eu de si belles réunions à Southern Pines... Et là, la dame se mourait d'un cancer aux deux seins. Et les docteurs l'avaient abandonnée à la mort.


      Et la dame se baissa et elle prit la photo de l'autre juste quand je lui disais qui elle était et d'où elle venait; et je dis: "Il y a une ombre sombre sur vous, vous êtes couverte de l'ombre de la mort." Et la dame prit la photo de cela et la voici sur... L'oeil mécanique de la caméra a pris l'ombre de la mort.

 

      "Une dame est venu vers une soeur et lui a dit pendant la réunion en -- en Caroline, où nous avons eu de si belles réunions à Southern Pines... Et là, la dame se mourait d'un cancer aux deux seins. Et les docteurs l'avaient abandonnée à la mort. Et la dame se baissa et elle prit la photo de l'autre juste quand je lui disais qui elle était et d'où elle venait; et je dis: "Il y a une ombre sombre sur vous, vous êtes couverte de l'ombre de la mort." Et la dame prit la photo de cela et la voici sur... L'oeil mécanique de la caméra a pris l'ombre de la mort.

 

     Y en a-t-il qui ont vu les Dix Commandements et l'ange de la mort,comment elle est entrée, cette ombre, comme une ombre lugubre ? C'est sur cette photo. Et je pense que c'est sur le panneau d'affichage maintenant. Si ça n'y est pas, Billy m'entend, bien, qu'il la mette sur le panneau d'affichage. Et il y a la flèche qui montre la personne. Et la personne... L'ombre quitta la femme et... elle fut guérie miraculeusement. mais il y a comme une coiffe de fumée noire qui s'assembla autour et coiffa la dame, en se suspendant à ce cancer, comme cela, venant de cela. Bien entendu, c'est l'ombre par laquelle la mort se déversait en elle à partir du cancer.

    

      Bien, peu importe combien vous essayez de dire au gens la vérité, il y aura quelqu'un qui soupçonnera que ce n'est pas la vérité. Et si vous dites toujours la vérité, alors vous savez que vous -- que vous avez raison.

 

      Et voici justement la--la photo, juste ici [Frère Branham montre la photo, -- N.D.E.]. Je pense que vous ne pouvez pas la voir, mais juste ici vous pouvez voir le capuchon sombre de la mort. Voyez-le sur celle-là. Je pense que vous avez dit que vous l'avez vue, Frère Neville? [Les Noms Blasphématoires - Jeffersonville, Indiana, 04 Novembre 1962].

 

      Or, cette même Lumière... Les gens qui ne comprenaient pas pensèrent premièrement que c'était faux, que c'était simplement moi qui le disais. Mais le Saint-Esprit fit en sorte qu'il y ait là des instruments scientifiques et des gens qui La photographient plusieurs fois, pour servir de confirmation. J'ai dit : "Je vois une personne recouverte par l'ombre de la mort" -- une ombre noire la recouvrait.

 

      Il y a quelques semaines, alors que je me trouvais dans une certaine ville... Et lorsque nous prêchons... Vous n'êtes pas censés prendre des photos, vous savez, pendant qu'ils prêchent; et lorsque... (Il est arrivé la même chose que lorsque celle-ci fut prise.) Mais quelqu'un avait un appareil photo. Je dis à une dame qui était assise là, elle m'était inconnue (J'étais à Southern Pines.) : "Il y a une ombre sur cette certaine demoiselle. (C'était une dame que je n'avais jamais vue de ma vie.) Vous revenez de chez le docteur, et vous avez deux cancers, un sur chaque sein, et vous êtes condamnée. Vous êtes recouverte d'un capuchon de mort noir."

 

     Quelque chose dit à une soeur qui était assise tout près et qui avait un appareil photo avec un flash: "Prend la photo!" Elle n'a pas voulu le faire. Et de nouveau : "Prends la photo!", mais elle se retenait toujours. Puis cela revint; elle saisit alors l'appareil et prit la photo, et la voilà, scientifiquement. Elle est sur le panneau d'affichage: une ombre noire en forme de capuchon.

 

      Puis, lorsque la dame crut et qu'on eut prié, une autre photo fut prise à ce moment-là, et tout avait disparu. J'ai dit: "L'ombre a disparu." (Voyez-vous?) La dame est en vie par la grâce de Dieu.

 

 

      Vous voyez ce que je veux dire? Si vous dites la vérité, il se peut qu'on se moque de vous pendant un certain temps, qu'on vous comprenne mal, mais Dieu confirmera que c'est la vérité, si vous restez simplement sur vos positions; simplement, tenez bon. Cela prendra peut-être des années, comme pour Abraham et d'autres, mais Il confirmera toujours que c'est la vérité. [Monsieur, Est-ce le Signe de la fin? - Jeffersonville, Indiana, 30 Décembre 1962].

2011 L'ombre de la mort photographiée.
Powered by Joomla 1.7 Templates