COURSE A L'ARMEMENT

bombimplos

          "Le sixième versa sa coupe sur le grand fleuve, l`Euphrate. Et son eau tarit, afin que le chemin des rois venant de l`Orient fût préparé. Et je vis sortir de la bouche du dragon, et de la bouche de la bête, et de la bouche du faux prophète, trois esprits impurs, semblables à des grenouilles. Car ce sont des esprits de démons, qui font des prodiges, et qui vont vers les rois de toute la terre, afin de les rassembler pour le combat du grand jour du Dieu tout puissant. Voici, je viens comme un voleur. Heureux celui qui veille, et qui garde ses vêtements, afin qu`il ne marche pas nu et qu`on ne voie pas sa honte! - Ils les rassemblèrent dans le lieu appelé en hébreu Harmaguédon. "  (Apocalypse 16:12-16)

 

 

La Russie vient de mettre au point une bombe à implosion, "la plus puissante du monde" !

image002

         Le onze septembre 2007, la télévision russe faisait état d'une bombe à implosion, la plus puissante du monde, mise au point par les Russes. Des images saisissantes ont ainsi été publiées, montrant un grand nombre d'experts militaires russes, et de leur nouvelle trouvaille, une bombe à implosion de 7,1 tonnes, qu'on dit quatre fois plus puissante que l'américaine du même type.

          Il s'agit d'une technologie qui remonte à la guerre du Vietnam, et baptisée par les Yankies "la coupeuse de marguerites", en raison de sa puissance à dévaster les forêts.

          Quoiqu'étant une arme conventionnelle, la bombe à implosion encore appelée "bombe à vide", peut avoir des effets dévastateurs considérables. Son explosion disperse un nuage d'hydrocarbures, qui se consume en une fraction de seconde, en enflammant l'atmosphère. La chaleur qui en résulte est particulièrement importante.

          Un essai en a été fait sur un immeuble de cinq niveaux ayant une longueur d'une trentaine de mètres, et celui-ci a été réduit en poussière. Un haut responsable de l'État-major de l'armée russe, le général Alexandre Rouchkine, a déclaré que "Les résultats des essais sur cette charge ont montré qu'en efficacité et en possibilité, elle était comparable à une charge nucléaire."

          Si les affirmations des responsables de l'armée russe sont vérifiées, cette "nouvelle recrue" qui ne porte pas encore un nom s'avérera donc être quatre fois plus puissante que sa consoeur américaine.

          Une nouvelle "destructrice" qui s'ajoute à la liste de tout ce que l'homme a déjà inventé pour se détruire lui-même ! Néanmoins, pour lui donner des allures de "bienfaitrice", le général Rouchkine déclare qu'elle leur permet "d'assurer la sécurité de l'État et en même temps de lutter contre le terrorisme international dans n'importe quelle situation et dans n'importe quelle région".

          Le caractère "conventionnel" de ce nouveau "tueur" a cependant fait l'objet de forte insistance de la part de la télévision publique russe, qui ajoute que la Russie n'entend néanmoins pas se jeter dans une nouvelle "course à l'armement".

 

L'histoire nous en dira plus un jour, peut-être.

2011 Armement.
Powered by Joomla 1.7 Templates