Un signe perpétuel

"Je te donnerai un signe perpétuel"

signperp

"Ton nom est écrit sur toute cette montagne"

 

    Même des prophètes ont expérimenté les sentiments de déception et de découragement. Réagissant à "l'incrédulité" des gens, Moïse céda à la colère et fut en difficulté avec Dieu. Mais Dieu couronna son ministère et à l'heure de son retour à la maison, les Anges furent les porteurs de son corps.

    Elie, découragé à cause de la généralisation de "l'incrédulité et l'idolâtrie" en Israël, eut un sentiment d'échec dans son ministère.

 Il s'enfuit sur les menaces d'une femme (Jézabel). Dieu le retrouva blotti dans une cave pleurnichant sur sa situation. Il lui rappela qu'il y avait encore 7000 en Israël, qui s'en tenaient fidèlement à ce qu'il avait prêché. Dieu couronna son ministère et le ramena à la maison dans un char de feu.

     Néanmoins, il n'était pas inhabituel que le Prophète de cet Age, avec le fardeau de la Parole sur ses épaules, eût un complexe comme conséquence de "l'incrédulité" qu'il voyait dans la "Chrétienté". L'une après l'autre, les portes d'églises lui étaient fermées au nez, à cause de son refus absolu de se compromettre avec "l'incrédulité" dans toute la Parole de Dieu.

     Dans un message intitulé "Debout Dans La Brèche", prêché le 23 Juin 1963, il a dit : 

"Il (l'Ange reprochant Frère Branham) a dit : 'Pourquoi attends-tu que je te pousse chaque fois que tu dois avancer ? Où est ta récompense ?' Alors je vis. Et Il dit : 'Te souviens-tu de ce que Frère Roberson t'a dit dans ton songe, dans son songe, ou sa vision ? Que tu as agi comme Moïse ; tu as oublié le sentiment pour ton peuple. Tu as oublié l'appel dans lequel Je t'ai appelé.'

     "J'ai laissé les malades couchés, je voulais que le Seigneur me dise où aller et où ne pas aller. C'est faux. Je me suis fait un complexe, parce que les gens n'écoutaient pas mon message."

     A cause de ce terrible complexe et la déception dans "l'incrédulité" des gens, Frère Branham envisageait de quitter l'Évangélisation, pour aller vivre dans le désert. Il n'en sortirait que quand Dieu lui donnerait un Message direct, et il y retournerait. C'est à ce point que le Seigneur commença à entreprendre Son serviteur et à le redresser.

     Premièrement, le Seigneur lui montra un songe, où Il l'avertissait de ce qui lui arriverait s'il continuait dans les plans qu'il se faisait. Dieu l'avertit que sa famille le quitterait et qu'il deviendrait un clochard. Il conduisait sur le chemin de retour vers chez lui, quand son fils et lui s'arrêtèrent à un Café au bord de la route pour le petit déjeuner. Ils étaient assis dans un boukarou près de celui de deux hommes (clochards) quand son fils en fit la remarque, à cause de leur aspect étonnamment semblable à celui de Frère Branham et de son beau-frère (un soûlard). Ceci frappa Frère Branham, parce que dans le songe son beau-frère essayait de trouver un coin chaud dans un dépotoir, afin que Frère Branham pût s'y réfugier et s'étendre pour se reposer.

     Dans la prédication "Debout Dans La Brèche", Frère Branham raconte cette séquence de l'histoire qui conduit au "Signe Perpétuel" que le Seigneur lui avait donné :

     Je descendais la route en roulant la route à environ cinquante-cinq milles à l'heure (environ 88 km/h) dans le camion, par les montagnes, m'approchant de la frontière, revenant en Arizona, mais j'entrais maintenant à Utah. (...) Quelqu'un se mit à me parler, une voix comme la mienne que vous entendez. Je savais qu'elle sonnait de façon à tendre les nerfs. Mais comme je viens de l'exprimer : "Vous ai-je jamais dit quoi que ce soit qui ne soit pas juste ?" Et une voix se mit à parler. Je lui parlais.

     Elle dit : "Mets à exécution tes plans, et tu seras comme ça." J'ai dit : "Seigneur, je ne voudrais pas être comme ça."

     Il a dit : "Ta femme aussi s'en ira. Elle ne vivra pas ainsi là-haut, dans ces montagnes. Et tu deviendras un clochard comme le songe t'a montré que tu serais."

     J'ai dit : "Je ne veux pas vivre ainsi. Mais je disais que Tu pourrais m'appeler à être un prophète, et je veux vivre dans le désert comme le prophète." Mais c'était mes propres excuses, afin que je puisse chasser : ce qui était bien pour moi-même.

     Et Il a dit : "Mais c'était les prophètes de l'Ancien Testament. Tu es appelé à vivre dans un office plus élevé que cela. Tu as plus de dons qu'eux ; tu as été appelé à prier pour les malades et à prêcher l'Evangile de la manière apostolique ; tu connais des choses plus grandes, et tu as beaucoup de grands dons." Il a dit : "Pourquoi t'attends-tu à Moi pour te pousser chaque fois que tu dois avancer ? Où est ta récompense ?" Alors, je vis. Et Il a dit: "Te souviens-tu de ce que Frère Roberson t'a dit dans ton songe, dans son songe, ou sa vision ? Que tu as fait comme Moïse ; tu as oublié le sentiment pour ton peuple. Tu as oublié l'appel pour lequel Je t'ai appelé."

     Et comme Billy et moi nous nous engagions sur la route (voyez ?), et Cela (l'Ange) a dit : "Je te donnerai un signe perpétuel."

     J'ai attendu un tout petit peu, et rien n'arriva. J'ai dit : "Qu'est-ce que le signe perpétuel, Seigneur ?"

Il a dit : "Regarde vers l'ouest, du lieu où tu te trouves." J'ai regardé, et j'ai alors vu une montagne couronnée de blanc. J'ai dit : "Je ne vois aucun signe perpétuel à ce sujet."

Il a dit : "Ton nom est écrit sur toute cette montagne." Je me suis senti vraiment faible et j'ai commencé à ralentir (le camion). Billy ne savait pas ce qui se passait.

     J'ai arrêté et j'ai levé les yeux vers la montagne, et j'ai vu ces sept collines. Vous parlez de voir quelque chose ! Il y avait sept pics au sommet d'une montagne, une seule montagne, qui couvraient plusieurs milles, la dernière montagne avant d'arriver au pays frontalier. Il n'y a plus de montagnes après celle-là. Et elle s'étendait de l'est à l'ouest, ce massif montagneux. Et la neige coiffait son sommet.

 signperp1

     Les deux premiers étaient de petit sommets, puis un grand sommet. Et ensuite un autre petit sommet, et après un grand sommet. Ensuite il y avait un petit sommet, puis une montagne coiffé de neige, plus élevée, grande, et longue. J'ai dit : "Seigneur, je ne comprends pas ce que cela signifie." 

     Il a dit : "Combien y a-t-il de sommets ?"

     J'ai dit : "Il y en a sept."

     - Combien y a-t-il de lettres à ton nom ?" B-r-a-n-h-a-m, M-a-r-r-i-o-n B-r-a-n-h-a-m.

     Et il y avait trois sommets remarquables. Il a dit : "Ces trois sommets sont le premier, le second et le troisième pull. Le premier était ton premier ministère, une petite colline ; ensuite ton premier pull, assez haut." Vous savez, le signe dans la main. Puis il y a un petit intervalle là, le moment où j'ai été retiré du champ d'évangélisation, pour avoir été trop fatigué. Ensuite vint le discernement, le second pull.

     Maintenant, j'ai passé quelques années là, de quelques petits sommets. Voyez, derrière, comme si mon ministère n'était pas encore venu. Ensuite le troisième est venu.

     Et Il a dit : "Que cela soit établi. Si jamais il y aura un doute dans ton esprit, souviens-toi de cet endroit, reviens-y."

     Billy me pinça à l'épaule, et dit : "Papa, regarde vers l'est !" Et comment c'est arrivé, je ne le sais pas, mais là-bas, au côté est de la route, il y a cette décharge qui brûlait. Des milliers et des milliers de milles de toute ville, un vieux dépotoir amoncelé d'ordures s'étendait là, au côté gauche de la route. Je rentre d'un voyage missionnaire. Amen. Vieux ou jeune, que je vive ou que je meurs, j'obéirai à Dieu, jusqu'à ce que la mort me libère.

 

[William Branham, dans "Debout Dans La Brèche" - Jeff., IN., 23. 06. 1963 (Matin)] 

 

      Les Sept Sommets de la Montagne près de Lima, Montana, se tiennent aujourd'hui comme un témoignage muet de l'alliance que Dieu a faite avec Son Prophète du Vingtième Siècle. Ces sommets témoignent de son nom et son ministère.

2011 Un signe perpétuel.
Powered by Joomla 1.7 Templates